SlateAfrique

mis à jour le

Niger - Des pillages d'églises en réponse au film anti-islam

Les émeutes contre le film anti-islam qui ont traversé le monde musulman le 14 septembre n’ont pas épargné le Niger. Trois églises de Zinder, 2e ville du pays, y ont en effet été saccagées. Parmi elles, la plus grande église catholique.

Joint par la BBC, le curé de la paroisse a expliqué que des slogans anti-américains, et des cris d’Allah Akbar ont accompagné la révolte des manifestants. Ces derniers ont défoncé la porte de l’église, et l’ont totalement saccagée.

BBC Afrique indique que les émeutiers ont emporté tous les objets de valeur, mis le feu à toutes les documentations, et brisé la statue de la vierge Marie.

Les deux autres édifices à avoir été pillés sont deux églises protestantes de la ville.

Le site d’information rapporte que le Conseil Islamique du Niger (CIN) a immédiatement lancé un appel au calme parmi la communauté musulmane du pays, qui correspond à 90% de la population.

Le 16 septembre, un communiqué du CIN indiquait: «l’islam est une religion de paix et de tolérance». Au sein de la paroisse, la tension était à son comble lors de l'office dominical. Les fidèles auraient tenu leur culte dans une salle annexe.

Bien qu’ayant connu un islam tolérant et le pacifisme des relations entre les différentes communautés religieuses, le pays subit de plus en plus l’influence de certains courants intégristes, comme celle de la secte Boko Haram venue du pays voisin le Nigeria, rappelle la BBC.

Lu sur BBC Afrique

A lire aussi

Un film anti-musulman qui n'a rien d'innocent

Que faut-il vraiment faire des islamistes?

Vers un nouveau choc des civilisations?