SlateAfrique

mis à jour le

Les images choc des amputés du Nord-Mali (VIDEO)

Il s’agit d’un document exclusif de l’AFP. Depuis vendredi 14 septembre, des images insoutenables circulent sur la Toile.

Ce sont celles de personnes soupçonnées de vol et dont les membres ont été amputées par les islamistes du Nord-Mali, plus précisément à Gao.

Ces images sont les toutes premières du genre, depuis les amputations du 8 août dans la localité d'Asongo, toujours dans le nord du Mali.

Selon l’AFP, «cette vidéo, tournée sous le contrôle des islamistes, dans un hôpital, le 11 septembre,  a été réalisée par un caméraman local avec l'accord des djihadistes, le lendemain de l'amputation des membres de cinq hommes présumés voleurs, pratiquée au nom de la charia (loi islamique).»

Le film commence par des images de l’entrée de l’hôpital de Gao, où un drapeau djihadiste noir a été accroché, pour ensuite montrer des gros plans de trois jeunes hommes amputés de la main et du pied.

«Ce que nous leur avons infligé, c'est Dieu qui nous l'a commandé (...). La volonté de Dieu a été accomplie et les péchés de ces gens ont été effacés», peut-on entende un djihadiste déclarer dans cette vidéo que l’AFP a pu se procurer.

Le Mujao (Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest), est désigné cmme l’auteur de ces amputations. Il s’agit d’une groupe dissident d’AQMI, qui détient neuf otages européens.

Vu sur AFP

A lire aussi

A Gao, l'horreur des amputations au nom de la charia

Les islamistes ne s'arrêteraont pas au Nord-Mali

Après le printemps arabe, la dictature des barbus

Retrouvez aussi notre dossier Mali: un pays coupé en deux