SlateAfrique

mis à jour le

Ouganda - Incarner un gay au théâtre, c'est risquer sa vie

«La rivière et la montagne». C’est le titre de la pièce qui provoque actuellement un scandale retentissant en Ouganda. Abordant le thème de l’homosexualité dans ce pays, la pièce a été récemment censurée, et son producteur David Cecil, arrêté. Il risque jusqu’à deux ans de prison.

Jouée par un casting exclusivement ougandais, la tragi-comédie met en scène un jeune businessman dont la vie bascule lorsqu’il révèle à son meilleur ami qu’il est homosexuel, rapporte France 24.

Okuyo Joël Atiky Prynce joue le rôle principal de la pièce, et c’est donc son personnage, Samson, qui est gay.

Le comédien a avoué à France 24 avoir beaucoup réfléchi avant d’accepter le rôle:

«Je savais que le rôle pouvait mettre en danger, non seulement ma carrière, mais aussi ma vie. Et puis je me suis dit, combien de temps allons-nous nous taire et laisser des personnes se faire maltraiter et même être sacrifiés à cause de leur sexualité?»

Selon le site de la chaîne internationale française, le comédien ougandais a dû, en tant qu’hétérosexuel, penser son personnage et rencontrer de nombreuses personnes pour comprendre à quoi ressemble la vie d’une personne gay en Ouganda.

Son personnage, Samson, est rejeté par son meilleur ami. Sa mère tente également de le «corriger», à coups de docteurs et de prostituées.

«Ces choses arrivent vraiment en Ouaganda, explique Okuyo Joël Atiky Prynce à France 24. J’ai une amie lesbienne dont la famille a organisé une séance de viol "correctif", durant lequel elle a contracté le sida.»

L’homosexualité en Ouganda est passible d’un emprisonnement à vie. Le simple fait de discuter de ce sujet sur la place publique est passible de 7 ans d’emprisonnement. Une proposition de loi en cours d’étude prévoit de condamner à la peine de mort les personnes avouant ouvertement ou affichant leur homosexualité.  

Lu sur France 24

A lire aussi

Au Cameroun, les homos ne se cachent plus

Libéria-Ellen Johnson Sirleaf face à la loi contre le mariqage homosexuel

Ces réfugiés sexuels en quête d'une terre d'asile