SlateAfrique

mis à jour le

Les dirigeants africains abandonnent Obama

Barack Obama ne peut plus compter sur ses amis africains pour réitérer l’exploit de 2008, rapporte la Lettre du continent.

Le président américain a pu observer la désaffection de ses anciens amis lors de la convention du Parti démocrate, organisée du 3 au 6 septembre à Charlotte, en Caroline du Nord. De nombreux pays africains ont d'ailleurs pratiqué la politique de la chaise vide.

Alors que le Sénégal est estampillé ami proche des Etats-Unis, la délégation du pays a brillé par son absence. Seul Soumaïla Cissé, ancien commissaire de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) a fait le déplacement pour le Mali.

La Côte d’Ivoire a tout simplement posé un lapin. Quant aux Ghana et Nigeria, ils ont invoqué des agendas chargés.

Pourquoi ces pays lui tournent-ils le dos? Tout simplement parce qu’ils considèrent que la politique africaine de Barack Obama n’a pas été à la hauteur de leur espérance.

S’ajoute le fait que l’actuel locataire de la Maison Blanche n'a posé les pieds qu'une seule fois en Afrique. C’était en 2009 au Ghana. Apparement ce désintérêt a marqué les esprits de certains dirigeants africains. 

Lu sur La Lettre du Continent

A Lire aussi 

Barack Obama n'est pas ton ami

Le Congo-Kinshasa n'a jamais été une priorité pour Obama

Sarkozy est plus africain qu'Obama