SlateAfrique

mis à jour le

Air Nigeria lâche ses passagers en plein vol (VIDEO)

Les clients d'Air Nigeria se souviendront pendant longtemps de la compagnie aérienne, qui leur a laissé une note pour le moins salée.

Criblée de dettes, Air Nigeria, ex-Nigeria Airways, a arrêté ses vols depuis le 10 septembre, rapporte le site britannique BBC. La compagnie a cloué au sol ses avions et suspendu ses rotations pour une durée d'un an.

Mais elle a aussi abandonné par la même occasion de nombreux passagers sur le tarmac de Londres, révèle le site nigérian Sahara reporters. De nombreux passagers, qui ont réservé des billets d'avion pour partir après le 10 septembre, n'ont jamais été prévenus de la suspension de vol de la compagnie. Pire, certains d'entre eux se voient contraints d'acheter un nouveau billet. 

Le PDG d’Air Nigeria et magnat du pétrole Jimoh Ibrahim avait créé cette compagnie il y a deux ans après avoir racheté la flotte de la compagnie nationale Nigeria Airways qui avait mis la clef sous la porte, rappelle le quotidien Ouest France. Il avait dû débourser 250 millions de dollars, soit un peu plus de 194 millions d'euros, pour éponger le déficit de la compagnie nationale et renflouer les caisses.

Ce n'est pas la première fois qu'Air Nigeria est confronté à une suspension. En juin dernier, pour des raisons de sûreté aéroportuaire, la compagnie avait dû se résoudre à interrompre ses vols. Cette décision était intervenue à la suite d’un accident d’un appareil de la compagnie nigériane Dana Air, qui avait fait 153 morts à Lagos. Le Nigeria est tristement connu pour une longue liste de crashs meurtriers

Mais les dettes et accidents ne sont pas les seules raisons de cette interruption de 12 mois. Autre motif: le manque de loyauté du personnel.

«Nous cesserons nos opérations à compter du 10 septembre. Nous avons dû adopter cette mesure pour remédier au manque de loyauté permanent de nos personnels», a déclaré Jimoh Ibrahim.

Au moins 800 employés ont été mis au chômage technique. Déjà des protestations contre les licenciements éclataient au Nigeria, le 7 septembre dernier (voir vidéo ci-dessous).

Avec l'arrêt d’Air Nigeria, il ne reste à présent que quatre compagnies pour assurer les vols intérieurs dans le pays. Le gouvernement planche actuellement sur la création d’une autre compagnie nationale. 

Lu sur Sahara reporters,  BBC et Ouest France

A lire aussi

Pourquoi le Nigeria fait peur à ses voisins?

La démographie ne doit pas servir de prétexte au Nigeria