SlateAfrique

mis à jour le

Comment chasser les clichés sur les pays du sud (PHOTOS)

Inciter le grand public en France à changer de regard sur les pays du Sud. Et surtout se débarrasser de toutes idées préconçues. Tel est le voeu de l'exposition itinérante organisée par l’Agence française de développement (AFD) à l'occasion de ses 70 ans et intitulée «Objectif Développement - Nouveaux regards sur le Sud».

Forte du succès d'une première édition en 2011, cette exposition réalisée en partenariat avec l’agence Magnum Photos, reprend son bâton de pélerin de septembre à novembre 2012, à Nantes, Dijon, Grenoble et Montpellier.

Présente dans plus de 60 pays, l’AFD est une organisation qui tente d’améliorer les conditions de vie des populations en participant au financement de projets. A travers cette exposition, elle met un coup de projecteur sur ses actions et les défis qui lui reste à accomplir. 140 photographies mettent en lumière 7 projets financés par l’AFD.

Du Burkina Faso à la Guinée en passant par la Mauritanie, c’est une plongée dans le quotidien de ces habitants. 

Le photographe Jonas Bendiksen s’est intéressé à l’agriculture en Guinée proposant une série de clichés où l’on voit les travailleurs repiquer du riz.

© Jonas Bendkisen/Magnum Photos

Bruno Barbey, lui, a voulu montré l’éducation à la burkinabé, avec des photos d’élèves en cours. Mais aussi tous les acteurs qui rendent possible le développement de l’éducation au Burkina Faso.

Photographie au Burkina Faso de Bruno Barbey

© Bruno Barbey/Magnum Photos

Quant à Olivia Arthur, c’est sur la santé des mères et enfants en Mauritanie qu’elle a posé son objectif. En Mauritanie, chaque année, sur 100.000 naissances, c’est 600 femmes qui meurent en couche.

Photographie d'Olivia Arthur en Mauritanie

© Olivia Arthur/Magnum Photos

D’autres photos sur des pays du Sud, tels que la Colombie ou encore le Cambodge font également partie de cette exposition. Conférences-débat, quizz, contes pour les plus jeunes sont également au menu.

Lu sur Objectif développementLe Nouvel Observateur et 20minutes

A lire aussi

Nigéria : la France va prêter 100 millions de dollars pour une ligne de bus