SlateAfrique

mis à jour le

L'Afrique de l'Ouest veut un seul code de la route

Les huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) veulent faire la route ensemble. 

Ainsi, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo accordent leur violon pour l’élaboration d’un code de la route commun qui régira les règles de conduite dans leurs pays.

Une équipe d’expert de la sécurité routière, tous issus des Etats membres, planchent déjà sur ce projet, rapporte le site L’œil d’Afrique. Le nouveau code la route unifié entrera en vigueur prochainement, selon l’agence de presse chinoise Xinhua.

Le but: harmoniser les différents codes nationaux, afin de réduire considérablement les cas d’accidents et le nombre de tués en hausse dans l'espace Uemoa. Dans cette zone, on enregistre en effet chaque année près de 4.000 tués et 3.000 blessés par an dans les accidents de route.

Le nouveau code en préparation intègre des phénomènes nouveaux dont l’utilisation du téléphone portable au volant et les taxi-motos sur lesquels des «règlementations strictes sont apportées».

Plusieurs points tels que le permis de conduire, l’enseignement de la conduite et des règles techniques relatives aux véhicules et à leurs équipements ainsi que la protection publique aux routiers font d’ores et déjà l’objet d’examen.

Le projet sera soumis à la Commission de l’Uemoa pour sa validation et sa possible adoption par les huit Etats membres. 

Lu sur Oeil d'Afrique, Afriscoop

A lire aussi 

Pourquoi les routes marocaines sont si meurtrières?

Kinshasa, la ville aux transports de l'extrême

Ces taxi motos qui règnent sur le Bénin

Pourquoi les Camerounais conduisent si mal