SlateAfrique

mis à jour le

Nigeria - Boko Haram lutte contre les téléphones mobiles

Après les écoles, les églises, les bâtiments publics, le groupe islamiste armé Boko Haram a une nouvelle cible: la téléphonie mobile.

L’organisation terroriste a reconnu le 6 septembre être à l’origine de la vingtaine d’explosions qui ont touché des relais de transmission de compagnies de téléphonie mobile, dans le nord du Nigeria les 4 et 5 septembre, notamment à Kano, Maiduguri, Gombe, Bauchi ou encore Potiskum.

Ces attaques ont d'ailleurs coûté la vie à 15 personnes, dont cinq ont péri lors du sabotage des pylones de transmission téléphonique, rapporte le site L'Expression.

Neuf compagnies de téléphonie ont subi des dommages importants, dont le géant sud africain MTN. La réparation des dégâts s'élèvera probablement à plusieurs millions de dollars. Et la remise en route des lignes semble difficile, indique le Washington Post

«Nous avons décidé de lancer des attaques contre des relais d'opérateurs de téléphonie mobile car ils fournissent de l'aide aux agents de sécurité», a déclaré Abu Qaqa, porte-parole de Boko Haram, dans un message diffusé sur Internet.

Le groupe islamiste avait déjà menacé, en février dernier, de s'en prendre aux installations des sociétés de télécommunications. C'était peu après l'arrestation d'un de ses portes-parole présumés qui avait été localisé grâce à son téléphone portable.

Lu sur Voice of America, BBC

A lire aussi 

Pourquoi il faut avoir peur de Boko Haram

Nigeria - Boko Haram livre la liste des médias qu'il menace