SlateAfrique

mis à jour le

Ethiopie - Qui sera le nouvel homme fort après Meles Zenawi?

Dans la classe politique éthiopienne, la bataille est lancée pour succéder à Meles Zenawi, Premier ministre éthiopien décédé le 20 août dernier, qui n’avait pas probablement pris beaucoup de temps pour préparer celui qui viendra après lui.

Selon la Lettre du Continent, l’ancien Premier ministre «avait néanmoins jeté quelque peu les bases, lors du remaniement ministériel qui a suivi les élections générales de mai 2010. A cette époque, il avait promu le sudiste Hailemariam Desalegn à la vice-présidence de l’EPRDF (coalition gouvernementale), au poste de ministre des Affaires étrangères et à celui de vice-Premier ministre».

Depuis la mort de Meles Zenawi, c’est Hailemariam Desalegn qui assure l’intérim. Il n’est pas le seul à être intéressé par le poste laissé vacant.

D’autres membres du Tigrayan People’s Liberation Front (TPLF), le parti de Meles Zenawi, «Arkebe Okubai, Abay Tsehaye, Tsegay Berhe ou le ministre de la Santé de Tewodros Adhanom Ghebreyesus», seraient aussi dans la course.

De tous ces candidats potentiels, personne ne se démarque nettement des autres comme l’a été Meles Zenawi. La bataille pour connaître le futur homme fort du gouvernement éthiopien est lancée et risque de laisser des traces entre ces différents candidats. Les alliances se jouent à fond et chacun cherche des soutiens entre différents acteurs politiques.

Lu sur La Lettre du Continent

A lire aussi

Ce qu’il faudra retenir de Meles Zenawi

Ethiopie: la mystérieuse mort de Meles Zenawi

Ethiopie: Meles Zenawi, le libéral à géométrie variable