SlateAfrique

mis à jour le

Etrange rififi entre le Parti socialiste français et une délégation gabonaise

Etrange participation que celle d’une
délégation gabonaise lors de l’université d’été du Parti socialiste. Plusieurs représentants
du Parti démocratique gabonais (PDG) se trouvaient fin août à La
Rochelle (ouest de la France), provoquant la colère de certaines ONG. Selon RFI, l’affaire n’a pas
fini de faire polémique.

Si le Gabon affirme avoir reçu une invitation officielle, le Parti socialiste, lui, nie.
RFI précise que son secrétaire aux Relations internationales Jean-Christophe
Cambadélis, a affirmé par voie de communiqué que «l’invitation» en question était «clairement invalide dans la
forme comme dans le fond
, et que l’usage
qui en est fait par ces individus constitue donc un abus.»
L’un des membres
de la délégation maintien, quant à lui, avoir reçu un document officiel.

Comment alors réussir à démêler
le vrai du faux? L'Express.fr, qui se serait procuré un exemplaire de
cette invitation, révèle que celle-ci aurait été envoyée depuis le télécopieur
du secrétariat de Roland Dumas.

Rappelant les liens équivoques qu’a
entretenus l’ancien proche de François Mitterrand avec plusieurs dirigeants
africains, le site de L’Express énumère les imprécisions que, selon lui, contient l’invitation.
«Le Parti socialiste sera très heureux de recevoir votre délégation
composée de six parlementaires»,
indique le document.

Or, parmi les six membres de
cette délégation, deux seulement seraient des parlementaires, les quatre autres
occuperaient quant à eux les fonctions de porte-parole d’Ali Bongo, de
directeur général de l’Office des ports, de conseiller à la présidence et de…
vidéaste.

Selon L’Express.fr, la présence
de cette délégation à La Rochelle n’aurait eu d’autres objectifs que de produire
des images destinées à démontrer la proximité entre Libreville et Paris. Preuve
en est, pour le site d'information, le reportage diffusé samedi en ouverture du journal de la télévision gabonaise, qui fait état de multiples rencontres entre les
personnalités de ce pays et des responsables socialistes en marge de l’université
d’été sans que, pour autant, aucune image ne puisse en attester.

Chacun des responsables
socialistes a d’ailleurs formellement démenti avoir rencontré quelconque membre
de la délégation. L’Express.fr indique
avoir contacté Roland Dumas qui, sans nier l’existence du courrier, a expliqué qu’il
ignorait son contenu. Lu sur L'Express.fr,  RFI A lire aussiChangement de température entre François Hollande et Ali BongoL'opposant Mba Obame de retour au Gabon affirme que la CPI va enquêter sur un massacreObame, menacé d'être interpellé, répond "chiche"