SlateAfrique

mis à jour le

Zimbabwe - Les siestes chroniques de Mugabe n'amusent plus personne

A priori, pour un octogénaire, la sieste est une habitude quotidienne conseillée. Sauf que lorsqu’on est président, cela peut poser quelques soucis.

Robert Mugabe, président-dictateur du Zimbabwe, en sait quelque chose selon The Telegraph.

Le journal anglais explique en effet que Welshman Ncube, leader du Mouvement for Democratic Change s’est plaint du penchant de M. Mugabe pour la sieste, faisant ainsi du Zimbabwe la risée des autres pays.

«Il a assuré que le président, âgé de 88 ans, à la tête du pays depuis l’indépendance en 1980, a dû être réveillé par Michael Sata, le président zambien, par ailleurs un fidèle allié, pendant une session du récent sommet de la Communauté de développement d’Afrique australe qui s’est déroulé à Maputo au Mozambique», rapporte The Telegraph.

Si cet épisode prête à sourire, l’anecdote n’est pas anodine, comme le souligne le quotidien:

«Le coup d’éclat du professeur Ncube, qui est aussi ministre de l’Industrie et du Commerce est un fait rare au sein de la classe politique zimbabwéenne  qui préfère généralement garder un silence poli au sujet de la tendance bien connue de Robert Mugabe à somnoler.»

Pour Welshman Ncube, cette problématique revêt pourtant une importance nationale:

«La question est de savoir qui remplacera Mugabe lorsque nous le ferons partir. Nous avons besoin de nouveaux leaders, dynamiques et forts, et que nous n’aurons pas besoin de surveiller pour voir s’ils sont toujours éveillés.»

Lu sur The Telegraph

 

A lire aussi

Heidi Holland, la femme qui avait pu entrer dans le cerveau de Mugabe

Tout sur la moustache de Mugabe

Les cinq hommes (trop) forts du Zimbabwe