SlateAfrique

mis à jour le

Bénin – Coke en stock à Cotonou

 Les trafiquants nigérians de drogue ont jeté leur dévolu sur l’aéroport international de Cotonou. En dépit du nombre croissant de saisies de drogue et d’arrestations ces dernières semaines, rien ne semble les en dissuader.

Le Matinal révèle une nouvelle arrestation:  

«Agé de 46 ans, Bonaventure Ikechukwu Ezeala détenait dans sa valise six kilos de drogue dissimilés dans les pièces détachées, mais que le scanner, encore moins les chiens renifleurs n’ont pu flairer. Il devrait se rendre à New Dehli en Inde, via Addis-Abeba en Ethiopie. S’il faut toujours saluer les saisies de drogue opérées à l’aéroport de Cotonou, il y a également lieu de relever que le dispositif de contrôle ne fonctionne plus convenablement, et que c’est sur la base de dénonciations que les flics et les gendarmes parviennent à mettre la main sur quelques trafiquants».

Il y a quelques jours, une autre arrestation a entraîné une guéguerre entre les services de police et de gendarmerie, alors même qu’elles sont condamnées à travailler en symbiose.

Les trafiquants de drogue avaient quasiment déserté l’aéroport de Cotonou pendant quelques années. Mais tout porte à croire qu’ils reviennent à la charge. Ce qui nécessite une vigilance accrue des services de sécurité. Au-delà, c’est la question de la modernisation des systèmes de contrôle et de surveillance qui se pose avec acuité.

 

Lu sur Le Matinal

A lire aussi

Bénin – Le président Boni Yayi veut-il la tête du plus riche hommes d’affaires du pays?

Bénin – Quand le président devient ministre de la Défense

Bénin, S.O.S démocratie

Pour Boni Yayi, le pouvoir à tout prix