mis à jour le

Mineurs en grève rassemblés à Rustenburg, 21 août 2012, REUTERS/Siphiwe Sibeko
Mineurs en grève rassemblés à Rustenburg, 21 août 2012, REUTERS/Siphiwe Sibeko

L'Afrique du Sud malade de sa société inégalitaire

La crise de la mine de Marikana est symptomatique du malaise social de la "nation arc-en-ciel".

Voilà un pays dont les chiffres de croissance affolent les compteurs et rendent envieuses les autres nations du continent, mais où les travailleurs des mines sont payés à 400 euros.

Véritable pays de cocagne pour nombre de Subsahariens, le pays de Mandela se révèle, à la faveur des derniers événements qui ont vu la police tuer une trentaine de mineurs, comme un enfer pour une catégorie de travailleurs.

Le mythe d’une Afrique du Sud prospère et d’une nation arc-en-ciel a été mis à rude épreuve. Comment renforcer la cohésion d’une société si divisée?

Une société divisée…

Cette triste réalité a pourtant été à la base de la crise au sein du parti majoritaire, l’ANC, où les dignitaires menés par Jacob Zuma ont été bousculés par l’aile jeune représentée par Julius Malema.

Il ne s’agissait pas seulement d’une guerre de générations ou de succession, mais surtout d’une opposition entre deux visions de la politique du parti au pouvoir.

Face aux inégalités sociales abyssales, l’aile incarnée par Malema n’a eu de cesse de dénoncer l’embourgeoisement de la nouvelle élite noire de l’ANC et son incapacité à faire face aux défis d’une Afrique du Sud véritablement démocratique.

En effet, sur le plan des droits politiques, le pays peut être considéré comme le porte-flambeau du continent.

…mais surtout très inégalitaire

Mais, il continue de sécréter l’une des sociétés les plus inégalitaires au monde, preuve que les dirigeants actuels ont échoué dans l’instauration de la justice sociale. A l’apartheid racial a succédé l’apartheid économique.

C’est donc un Julius Malema gonflé à bloc, plus populaire que jamais, qui a rendu visite aux mineurs de Marikana. Car, cette affaire, aussi tragique soit-elle, réconforte Malema dans ses convictions et dans son combat. L’histoire lui donne raison.

Saura-t-il en profiter sur le plan politique? Il a réussi là, en tout cas, un coup à même de relancer sa cote de popularité dans les milieux défavorisés en Afrique du Sud.

Certes, on ne peut pas effacer en quelques années les stigmates de la ségrégation raciale qui faisait des Blancs les détenteurs du pouvoir économique et des Noirs des bêtes de somme. C’est un long processus, comme l’a voulu Nelson Mandela.

Les combattants de la liberté ont démissionné

Mais visiblement, pour la majorité noire qui continue de croupir dans les townships, le rythme des réformes est par trop lent. Pour cette masse d’oubliés, la liberté acquise n’a de sens que si elle s’accompagne d’un minimum de bien-être.

Cela est d’ailleurs valable pour le reste de l’Afrique. Après avoir troqué leurs vestes multiformes (militaires, pères de la nation, autocrates, etc.) contre celles de dirigeants élus, bien des chefs d’Etat ont cru voir là l’accomplissement de leur mission.

La mise en place des institutions, du reste souvent creuses, a été perçue comme une finalité. Une grave erreur que certains ont payée cash, avec les différentes émeutes de la faim qui ont secoué l’Afrique subsaharienne.

La démocratie ne signifie pas seulement l’organisation régulière d’élections. Elle implique un large spectre d’exigences pour les gouvernants, à commencer par la justice sociale. L’Afrique du Sud vient de nous le rappeler d’une si tragique manière.

Mahorou Kanazoe (Le Pays)

A lire aussi

Afrique du Sud: Pourquoi tant de violence à Marikana?

L'avenir de Jacob Zuma incertain, après le massacre de Marikana

Afrique du Sud - La répression sanglante des mineurs de Marikana (VIDEO)

Afrique du Sud: un massacre de mineurs qui rappelle Sharpeville

Mahorou KANAZOE

Mahorou Kanazoe. Journaliste burkinabè.

Ses derniers articles: A quoi jouent les groupes armés?  Les Etats-Unis renforcent le front anti-islamiste  La paix des braves entre Accra et Abidjan? 

ANC

AFP

Afrique du Sud: la famille Mandela déchirée par l'héritage ANC

Afrique du Sud: la famille Mandela déchirée par l'héritage ANC

Politique

L'ANC a déjà perdu la bataille politique en Afrique du Sud

L'ANC a déjà perdu la bataille politique en Afrique du Sud

Politique

En Afrique du Sud, des élections municipales cruciales pour l'ANC

En Afrique du Sud, des élections municipales cruciales pour l'ANC

Apartheid

Discrimination

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus

Racisme

Une juge sud-africaine fait scandale en affirmant que «le viol fait partie de la culture noire»

Une juge sud-africaine fait scandale en affirmant que «le viol fait partie de la culture noire»

Dans votre casque

Ecoutez en avant-première le nouvel album du groupe sud-africain DOOKOOM

Ecoutez en avant-première le nouvel album du groupe sud-africain DOOKOOM

démocratie

AFP

Tunisie: un parti islamiste radical appelle

Tunisie: un parti islamiste radical appelle

Politique

Kabila, un "obstacle" à la démocratie pour l'opposition

Kabila, un "obstacle" à la démocratie pour l'opposition

Politique

En Afrique, le chemin vers plus de démocratie est semé d'embûches

En Afrique, le chemin vers plus de démocratie est semé d'embûches