mis à jour le

Un Tanzanien arrêté

Un Tanzanien a été arrêté à Bali avec plus d'un kilo de méthamphétamine dissimulé dans  l'estomac, ont annoncé les autorités indonésiennes mardi.

La police aux frontières a appréhendé Abdul Rahman Asman à l'aéroport international de l'île indonésienne le 30 janvier. 

Des examens radio et par scanner ont révélé que le Tanzanien avait ingéré une centaine de pochettes de plastique contenant la poudre blanche, pour un poids de plus d'un kilo, selon la police.

"Nous l'avons emmené à l'hôpital pour extraire les capsules. Au total le suspect avait avalé 99 capsules contenant de la méthamphétamine", a indiqué Untung Basuki, responsable des douanes pour la province de Bali.

Ces pochettes contenant la drogue de synthèse ont été exposées par les douanes au cours d'une conférence de presse mardi et le Tanzanien de 42 ans, menotté et vêtu d'une combinaison orange, a été montré aux journalistes.

Les trafiquants de drogue encourent de longues peines de prison, voire la peine capitale en Indonésie, qui a fait de la lutte contre la drogue l'une de ses priorités.

Plusieurs dizaines de trafiquants de drogue sont dans le couloir de la mort en Indonésie, dont une Britannique, qui avait aussi ingéré de la drogue, un Américain, un Français et plusieurs condamnés de pays d'Afrique de l'Ouest. 

Un autre détenu suspecté de trafic de drogue, Husein Ashadi Bahri, un Américain de 60 ans, a été aussi présenté à la conférence de presse après avoir été arrêté avec 45 grammes de marijuana cachés dans le clavier d'un ordinateur. Il risque jusqu'à 15 ans de prison.

AFP

Ses derniers articles: Kenya: pour trouver la pluie, des éleveurs se fient plus  Massacre en Centrafrique: trois jours de deuil national  En Tunisie, le pèlerinage juif de la Ghriba a retrouvé des couleurs 

méthamphétamine

Coke en stock

«Tout le continent est touché par le trafic de drogue»

«Tout le continent est touché par le trafic de drogue»