SlateAfrique

mis à jour le

A Hambourg, les musulmans ont leur jours fériés

Les regards des musulmans allemands doivent tous être portés vers Hambourg. La ville, située au nord de l’Allemagne, s'apprête à reconnaître les jours fériés musulmans.

Cette convention, négociée après cinq ans de pourparlers, devrait être ratifiée par le Sénat de la ville et approuvée par une majorité de citoyens du Land, précise Slate.fr.

Si une telle mesure était appliquée, les musulmans d’Hambourg pourraient célébrer leurs jours fériés. A condition, toutefois, que les salariés «rattrapent» par la suite leur absence.

Même chose du côté des écoliers, qui auraient le droit de s’absenter trois jours par ans pour fêter l’Aïd Al Fitr (fin du Ramadan), ou bien encore l’Achoura.

Autre nouvelle de taille pour les écoliers de Hambourg. Des cours de religion musulmane pourraient faire leur entrée à l’école.

«L'Allemagne n'étant pas un pays laïque, des cours de religion facultatifs sont dispensés dans les établissements scolaires publics. Dans le Land de Hambourg, comme c'est le cas dans la plupart des Länder allemands, cet enseignement est aujourd'hui uniquement pris en charge par l'église protestante», précise Slate.fr.

Hambourg pourrait donc devenir le premier Länder à consacrer l’égalité entre Islam et Protestantisme. Un statut auparavant accordé aux communautés chrétiennes, en 2005, et juives, en 2007.

Une petite révolution pour les 130.000 musulmans et les 50.000 alévis que compte Hambourg, et qui pourrait faire des émules dans d’autres villes de cette République fédérale.

Lu sur Slate.fr

A lire aussi

Ich bin ein Kameruner

Pourquoi le roi du Maroc veut se payer l’islam de France

Quand la France désavoue ses musulmans

Fuite des talents, l’esclavage des temps modernes

Comment fêter l'Aïd au Quick halal