mis à jour le

Egypte: Macron termine sa visite en appelant au dialogue interreligieux

Le président français Emmanuel Macron a terminé mardi sa visite officielle de trois jours en Egypte en appelant au "dialogue entre les religions", durant des rencontres avec les autorités musulmanes et coptes du pays.

"L'une des réponses à la crise que nous vivons --l'Europe n'est pas exempte de cette grande crise morale-- trouvera sa solution pour partie dans le dialogue entre les religions", a notamment estimé M. Macron lors d'une rencontre avec le pape orthodoxe copte Tawadros II au Caire.

Par ailleurs, le chef de l'Etat français a assuré que le rôle de la France dans la région était d'agir "encore davantage pour accompagner l'ensemble des chrétiens d'Orient".

"Sur ce point, j'ai décidé qu'une nouvelle conférence se tiendrait à Paris pour voir comment agir plus efficacement", a-t-il déclaré sans autre précision. Selon une source diplomatique, il s'agira d'une conférence sur les minorités religieuses d'Orient.

M. Macron s'est ensuite rendu à l'église Saint-Pierre et Saint-Paul, cible d'un attentat anti-copte en décembre 2016 qui avait fait 29 morts. Cet attentat suicide avait été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI).

Depuis fin 2016, les attentats anti-coptes se sont multipliés, tuant plus d'une centaine de personnes.

Les coptes représentent la plus grande communauté chrétienne du Moyen-Orient, avec environ 10% des quelque 100 millions d'habitants que compte l'Egypte.

Peu après, le président français a rendu visite à Ahmed al-Tayeb, le Grand imam de l'institution sunnite d'Al-Azhar.

Les deux hommes n'ont fait aucune déclaration publique. Mais, selon la présidence française, ils ont échangé sur "la place de l'islam dans le monde et plus particulièrement en France".

"Ils ont particulièrement insisté sur la formation des imams en France et le combat contre une vision dévoyée de la religion", selon la même source.

Ces discussions interviennent au moment où, en France, le président, qui a reçu début janvier la Conférence des responsables de culte en France (CRCF), souhaite une modification de la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l'Etat, notamment pour mieux encadrer l'islam en France.

A l'issue d'un déjeuner avec des membres de la société civile égyptienne, M. Macron, qui était arrivé en Egypte dimanche, doit se rendre à Chypre pour le Med7, sommet des pays du sud de l'Union européenne.

Lors d'une conférence de presse lundi au Caire, M. Macron et son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi ont exprimé leurs désaccords sur la question particulièrement sensible des droits humains.

AFP

Ses derniers articles: Au Maroc, le littoral menacé par les "mafias du sable"  Présidentielle en Mauritanie: de joyeuses soirées sous la tente rythment la campagne  Au Liberia, l'hôpital manque de tout 

dialogue

AFP

Algérie: les étudiants manifestent, refusent le dialogue prôné par le pouvoir

Algérie: les étudiants manifestent, refusent le dialogue prôné par le pouvoir

AFP

Un émissaire américain se rend au Soudan pour appeler

Un émissaire américain se rend au Soudan pour appeler

AFP

Le président algérien appelle la classe politique au dialogue sur les élections

Le président algérien appelle la classe politique au dialogue sur les élections

visite

AFP

Le pape François en visite au Maroc, terre d'un "islam modéré"

Le pape François en visite au Maroc, terre d'un "islam modéré"

AFP

Les chrétiens du Maroc en effervescence avant la visite du pape

Les chrétiens du Maroc en effervescence avant la visite du pape

AFP

Mali: 130 civils massacrés pendant une visite de l'ONU, envoi d'une délégation gouvernementale

Mali: 130 civils massacrés pendant une visite de l'ONU, envoi d'une délégation gouvernementale