SlateAfrique

mis à jour le

Au Nigeria, les avions peinent à décoller

Lagos, nouvelle plateforme aérienne de l’Afrique. Voilà pour le plan des autorités nigérianes pour la capitale économique de la fédération.

Seul hic, presque toutes les compagnies aériennes du pays font faillite.

«Parmi celles qui sont clouées au sol par un amoncellement de dettes et de dysfonctionnements internes, la compagnie aérienne vedette du pays: Air Nigeria», explique The Wall Street Journal.

La compagnie historique du Nigera n’est pas la seule à se trouver dans une mauvaise passe. Une véritable série noire affecte les transporteurs aériens nigérians.

A l’image de Dana Airlines, clouée au sol pour des problèmes sécuritaires. En cause, le crash d'un avion à Lagos, en juin dernier.

L’avion s’était écrasé sur un immeuble de la banlieue proche de la capitale, tuant les 153 passagers ainsi qu’une quarantaine de personnes au sol.

Mais les problèmes sécuritaires et financiers n'expliquent pas tout.

Car le Nigeria est un marché rêvé pour toute compagnie aérienne. Une population de 167 millions d’habitants, une classe moyenne épanouie et un réseau routier en piteux état... Autant d'éléments plus que propices au décolllage économique.

«C’est un des marchés aériens les plus prometteurs au monde…Pourtant, les compagnies nigérianes luttent pour survivre», assure Nick Fadugba, du cabinet de conseil African Aviation.

Les banques nigérianes sont frileuses. Ce qu’explique The Wall Street Journal:

«Les directeurs des compagnies affirment que les banques sont réticentes à leur accorder des prêts à long terme. A la place, les opportunités d’investissements tombent entre les mains des magnats nigérians, dont le commerce va du jus de fruit à l’assurance vie.»

Lu sur le Wall Street Journal

A lire aussi:

Faut-il désormais éviter l'avion au Nigeria?

Le décollage de l'Afrique passe aussi par les aéroports

Il faut soutenir la croissance africaine

L'Afrique et ses nouveaux temples de la consommation

L'Afrique, cette terre d'investissement contrastée