mis à jour le

RDC: 4 morts, nouveau bilan d'une manifestation d'étudiants

Trois étudiants et un policier ont été tués dimanche dans une manifestation d'étudiants à l'Université de Lubumbashi (Unilu) dans le sud-est de la République démocratique du Congo, selon un nouveau bilan établi lundi par la présidence congolaise alors qu'un ministre et un officier de police sont visés par des enquêtes.

Des étudiants revenaient de la résidence du gouverneur du Haut-Katanga, à qui ils avaient demandé le rétablissement de la fourniture d'eau et d'électricité et la révision à la baisse des frais d'études, lorsqu'ils ont été pris pour cibles par des policiers qui ont tiré des gaz lacrymogène et procédé à des tirs de sommation pour les disperser, selon les témoignages recueillis par l'AFP. 

"Le bilan provisoire établi par les sources officielles fait état de quatre morts dont trois étudiants et un policier", a écrit Vital Kamerhe, directeur de cabinet du nouveau président de la RDC, Félix Tshisekedi, dans un communiqué.

"En attendant l'enquête qui sera diligentée par le gouvernement sans délai, (...) le ministre de l'ESU (Enseignement supérieur et universitaire) doit être entendu sur ces faits afin d'établir les responsabilités", peut-on lire dans le communiqué. 

La présidence note par ailleurs que la décision ministérielle "portant réajustement des frais académiques est suspendue". 

L'officier de police Yaweh Bertin qui a "ordonné de tirer sans sommation sur des paisibles étudiants" dimanche "est déféré devant la justice militaire afin de subir la rigueur de la loi", lit-on encore dans le communiqué signé par M. Kamerhe.

Le premier bilan de la police faisait état de deux morts: une étudiante tuée par une balle perdue et un policier percuté par un véhicule anti-émeute.

Après les manifestations de dimanche, la fourniture d'eau et de l'électricité est rétablie sur le campus de l'Unilu, selon des témoignages d'étudiants contactés par l'AFP.

Depuis jeudi, le quartier qui abrite le campus était privé d'eau et d'électricité à cause de l'effondrement d'un poteau et de la tuyauterie après des pluies diluviennes à Lubumbashi, deuxième ville de la RDC.

Considérée comme l'une des meilleures universités du pays, l'Unilu accueille cette année plus de dix mille étudiants.

AFP

Ses derniers articles: Les Egyptiens votent samedi pour prolonger la présidence de Sissi  Petits boulots ou chômage, fatalité des jeunes diplômés sud-africains  Centrafrique: au nom de la paix, un chef de guerre 

bilan

AFP

Cyclone au Mozambique et au Zimbabwe: le bilan pourrait dépasser les 1.000 morts

Cyclone au Mozambique et au Zimbabwe: le bilan pourrait dépasser les 1.000 morts

AFP

Nigeria: le bilan monte

Nigeria: le bilan monte

AFP

Djibouti: le bilan du naufrage de migrants passe

Djibouti: le bilan du naufrage de migrants passe

Lubumbashi

AFP

Elections en RDC: des partisans du candidat d'opposition Fayulu dispersés

Elections en RDC: des partisans du candidat d'opposition Fayulu dispersés

AFP

RDC: un meeting d'opposition finalement interdit

RDC: un meeting d'opposition finalement interdit

AFP

Finale aller de la CAF: pas d'incident

Finale aller de la CAF: pas d'incident

Manifestation

AFP

Algérie: manifestation contre le patron du principal syndicat, figure du régime

Algérie: manifestation contre le patron du principal syndicat, figure du régime

AFP

Soudan: poursuite d'une manifestation devant le QG de l'armée

Soudan: poursuite d'une manifestation devant le QG de l'armée

AFP

Mali: manifestation de dizaines de milliers de personnes contre les violences dispersée au gaz lacrymogène

Mali: manifestation de dizaines de milliers de personnes contre les violences dispersée au gaz lacrymogène