SlateAfrique

mis à jour le

L'obésité des femmes enceintes, un danger pour les bébés

Une étude publiée par le journal médical anglophone The Lancet avance que les bébés africains, qui souffrent déjà d’une mortalité infantile élevée, doivent affronter un nouveau problème, celui de l’obésité des femmes enceintes.

Si les risques du surpoids sur la grossesse sont déjà connus, aucune étude n’avait fait d’état des lieux dans les pays les plus pauvres, rapporte le Los Angeles Time.

Pour savoir si les effets de l’obésité étaient les mêmes que dans les pays riches, les chercheurs de la London School of Hygiene and Tropical Medicine ont donc étudié la question en Afrique sub-Saharienne.

Pour ce faire, 81.000 grossesses ont été observées entre 2003 et 2009.

L’étude révèle finalement que comme dans d’autres pays plus aisés, les bébés nés d’une mère obèse en Afrique ont plus de chance de mourir que ceux nés d’une mère ayant un poids optimal pour la grossesse.

Les mères obèses ont en effet 50% plus de chance de perdre leur enfant dans les quatre premières semaines de vie explique  le LA Times.

Mais l’obésité  n’est-elle pas une problématique plus occidentale qu’africaine? L’étude répond aussi à cette question:

«Les femmes de cette région ont un taux d’obésité moindre en comparaison de l’Europe et de l’Amérique du Nord. Seules 5% des femmes de l’étude étaient obèses contre 25% en Angleterre. Mais selon les projections, le taux d’obésité devrait bondir à mesure que les régimes nutritionnels changent et que l’activité baisse. 17,5% des adultes de la région seront potentiellement atteints dans les deux décennies à venir.»

Lu sur le Los Angeles Times

 

A lire aussi:

L'obésité, une maladie n'épargne pas les Sud-Africains

Rien ne sert de courir, il faut manger à point

G20, j'ai faim

Le ramadan rend-il obèse?