SlateAfrique

mis à jour le

Rihanna, pas assez lisse pour la marque Nivea (VIDEO)

Une rupture se profile-t-elle entre la chanteuse américaine Rihanna et Beiersdorf, l'entreprise qui commercialise Nivea?

Rihanna est, jusqu’ici, sous contrat avec l’entreprise, pour promouvoir la marque de cosmétiques Nivea, très utilisée par les familles africaines.

Ce qui serait en cause, le comportement la chanteuse pop, croit savoir le site du Huffington Post.

«Rihanna aime faire la fête, boire de la bière dans la piscine, fumer des joints et porter le moins de vêtements possible, rapporte le site d’information. Alors que la popstar de la Barbade s'est construit une réputation de grosse clubbeuse, en sortant régulièrement et en alimentant les rubriques de la page 6 du New York Post —l'équivalent au quotidien des magazines people Public ou Closer— elle devait probablement s'attendre à un retour de bâton.»

Alors, rupture de son contrat publicitaire? Le Huffington Post pense que l’option est envisageable! Il s’appuie, pour cela, sur des déclarations du nouveau PDG de Beiersdorf, Stefan Heidenreich.

Ce dernier, peut-on lire sur le Huffington Post, trouve que l’image que véhicule Rihanna n’est  pas en harmonie avec les valeurs défendues par la marque Nivea.

«Je ne comprends pas comment l'on pourrait faire cohabiter le cœur de la marque Nivea avec Rihanna. Nivea est une entreprise qui représente certaines valeurs comme la confiance, la famille et la fidélité», a expliqué également Stefan Heindenreich, au journal allemand Welt.

Si son contrat avec Nivea venait à être rompu, Rihanna perdrait ainsi quelque 53 millions de dollars.

Or, c’est aussi grâce à Nivea que l'idoles de nombreux jeunes Africains, originaire de la Barbade, a pu se hisser au top 5 des chanteuses de moins de 30 ans les mieux payées.

 

Lu sur Le Huffington Post


A lire aussi

Titica, la transsexuelle qui brise les tabous en Angola

Malia, l'orchidée métisse du Malawi