SlateAfrique

mis à jour le

Ramadan Hardcore, la BD qui casse l'image d'Epinal du jeûne

Un titre un poil provocateur, des illustrations modernes et de l’humour pour raconter le quotidien. Ce sont les ingrédients de base de la nouvelle bande dessinée marocaine Ramadan Hardcore.

Initié par Hicham Habchi alias Pyroow et Mehdi Yassire alias Koman, deux jeunes créatifs, la bande dessinée raconte l’histoire de Miloud et son ami Saïd.

A travers leurs déambulations, les deux auteurs souhaitaient illustrer le manque de civisme qui existe pendant le mois sacré.

Interviewé par Yabiladi, Pyroow et Koman explique leur démarche et justifie le titre de leur œuvre:

«L’histoire de la BD reflète justement le comportement trop hardcore des Marocains durant le mois de ramadan censé être un mois religieux, calme, pur et sans incivilités.

Vous n’avez qu’à voir juste avant la rupture du jeûne comment les gens se comportent pour rentrer chez eux. Ils se battent, jurent et ne respectent pas les autres. En plus, il faut ajouter à cela les embouteillages, les klaxons, la pollution et la chaleur. Ca donne une ambiance assez gore.»

Et si on ne trouve la bande dessinée que sur le Web, ce n’est pas par choix. Les deux comparses n’ont en effet pas trouvé d’éditeur:

«Il n’y a pas vraiment de maison d’édition spécialisée en BD au Maroc et c’est vraiment dommage. On a vraiment cherché un éditeur, mais on n’en a pas trouvé. On n’a pas d’autre choix actuellement que de la faire circuler sur le Web pour la faire connaître. On songe également à l'éditer en format papier mais il faut d’abord finir le premier album.»

Pour les fans, car il y en a déjà, qu’ils se rassurent, les aventures de Miloud devraient continuer même après le ramadan, expliquent les deux auteurs.

Lu sur Yabiladi.

 

A lire aussi:

Alger sous les bulles

Les bulles africaines tentent de se caser

Lettre ouverte (déférente) à Mohammed VI