SlateAfrique

mis à jour le

Tunisie - Un ministre hué pendant un spectacle de Jamel Debbouze (VIDEO)

Moncef Marzouki n’est pas le seul homme politique tunisien moqué et caricaturé. Le ministre tunisien des droits de l’Homme et de la Justice traditionnelle, Samir Dilou, a été hué dans la soirée du 2 juillet, au théâtre romain de Carthage, lors d'un spectacle de l'humoriste Jamel Debbouze.

Le ministre «était sagement assis à la première rangée, comme jadis les anciens ministres de Ben Ali, quand des "Dégage!" bien sonores ont fusé des gradins», raconte le magazine Kapitalis.

Au début, Jamel Debbouze ne comprend pas à qui s’adresse les «Dégage».

Mais très vite, il voit le ministre tunisien assis au premier rang.

«Attendez, j’essaie de comprendre. Qu’est ce qui passe, demande l’humoriste à l’assistance…S’il vous plait, je ne veux pas d’embrouilles», ajoute-t-il en souriant. 

Entre-temps, le public continue à crier:  

«Dégage, Dégage!»

«Dans sa tête, il se croit encore sous Ben Ali», lance l’humoriste, à propos d'un spectateur crispé sur sa chaise. 

«Un très mauvais quart d’heure dont Samir Dilou, qui est resté sagement assis, malgré l’adversité, se souviendra longtemps. Ses camarades sont donc prévenus: des «Dégage!» assourdissants les attendent désormais à chaque bout de rue», conclut Kapitalis.

Lu sur Kapitalis

 

A lire aussi

Le président Marzouki n'est pas le seul pantin du Maghreb 

Jamel Debbouze, l'ami VIP de Mohammed VI