SlateAfrique

mis à jour le

Le Soudan du Sud prêt à payer le prix de son indépendance à Khartoum

Une indépendance ça coûte cher. C’est pour ces raisons qu’en compensation des pertes économiques causées par son indépendance, le Soudan du Sud se propose d’offrir 3 milliards de dollars à son voisin soudanais.

En effet, la sécession du Soudan du Sud a amputé son rival nordique d’un tiers de son territoire et des trois quarts de sa production de pétrole.

Juba propose également une hausse de la taxe de transit pour faire passer son pétrole à travers le Soudan, apprend BBC Africa.

Il se dit même prêt à renoncer aux 5 milliards de dollars qu'il exigeait jusqu’ici à Khartoum pour la confiscation de pétrole après l’indépendance.

«C’est notre dernière offre» a averti Pagan Amum, le négociateur en chef sud-soudanais  à Addis-Abeba en Ethiopie.

Sous l’instigation des Nations Unies qui ont fixé la date limite du 2 août 2012 pour parvenir à un accord, les deux pays ont entamé des discussions dans la capitale éthiopienne afin de résoudre le contentieux qui les oppose.

Il s’agit de querelles frontalières, de désaccords au sujet des champs pétrolifères, les paiements de transport entre autres. Autant de litiges qui sont restés en suspens depuis l’indépendance proclamée le 9 juillet 2011.

Le document de 67 pages produit par Juba propose des mesures de sécurité et aux frontières, et des mécanismes d'arbitrage pour déterminer quel pays est propriétaire des zones contestées.

Le Sud-Soudan demande que ces zones soient démilitarisées et administrées conjointement jusqu'à ce que leur statut soit décidé.

Khartoum n'a pas encore répondu aux propositions.

Lu sur BBC Africa

A lire aussi

Les deux Soudan vont-ils de nouveau rentrer en guerre?

Soudan du Sud - L'indépendance au goût amer

Soudan du Sud - Où sont passés les 4 milliards de dollars qui manquent à l’Etat?