SlateAfrique

mis à jour le

Les Africains ont-ils une belle voix?

Le son de notre voix, notre manière de s'exprimer est-elle déterminée par notre couleur de peau, notre origine? Une question épineuse posée par le site américain io9:

«Les voix caucasiennes, asiatiques ou africaines sont-elles différentes? Pourriez-vous identifier les origines de quelqu’un à la simple écoute de sa voix?» 

De prime abord, la notion même de «race» est aujourd’hui une vaste nébuleuse scientifique qui mêle autant de caractéristiques physiques et sociales complexes. Bien sûr, des études tentent de déterminer des typologies propres à chaque «race», mais peu d’entre elles se consacrent aux différences propres à la voix, à la manière dont nous identifions une personne simplement en l'écoutant parler.

Une étude scientifique à laquelle se réfère io9 regroupait 120 sujets, dont des Américains blancs, des Afro-américains, et enfin des Américains d’origine chinoise. En premier lieu, il s’agissait d’étudier les différences physiologiques de chacun:

«Les chercheurs ont étudié les dimensions de tous les organes vocaux, des lèvres jusqu’au fond de la gorge (…) Ils ont trouvé des différences significatives à certains endroits, notamment l’intérieur de la bouche, le pharynx, et l’appareil vocal.»

Contre toute attente, les résultats ont été relativement peu concluants car malgré des caractéristiques physiques propre à chaque origine, aucune tendance affirmée ne se dégage de l’étude quant à des différences de voix significatives.

Le site américain d’information conclut ainsi:

«Finalement, rien ne prouve qu’il existe des caractéristiques physiologiques vocales déterminées en fonction de la race de l’individu. Les différences physiologiques reposent davantage sur l’âge, la santé, et les divers usages de la voix en société.»

Lu sur io9

A lire aussi:

La dépigmentation a la peau dure

Le complexe de l'homme noir

Petit précis à l'usage des journalistes qui veulent écrire sur les «noirs»