mis à jour le

Liberia: la population réclame de l'électricité

Des habitants de Monrovia manifestent depuis une semaine pour réclamer un meilleur accès à l'électricité, alors que "plus de 60%" de la production électrique est "volée" par des connexions illégales partout dans la capitale libérienne selon la compagnie nationale d'électricité.

"Nous en avons assez. Si le gouvernement veut nous incarcérer, on est prêt à aller en prison. Tant qu'on n'a pas d'électricité, aucun véhicule ne passera dans notre quartier", a déclaré vendredi à l'AFP le responsable du quartier de Caldwel, Patrick Sargbeh.

Les quelque 50.000 habitants de Cadwel, situé dans la banlieue ouest de Monrovia, sont privés d'électricité depuis plus de deux mois, a-t-il affirmé.

"Chaque fois qu'on se rend à la direction, on nous dit de patienter parce que selon eux il y a un manque de transformateurs au sein de la compagnie", expliqué M. Sargbeh.

Certains ont érigé des barricades de morceaux de bois et de pierres, bloquant la circulation sur l'axe principal du quartier, imités ces derniers jours par les habitants d'autres quartiers.

La Compagnie nationale d'électricité du Liberia (LEC) a quant à elle expliqué ses problèmes par ses difficultés à encaisser l'argent des consommateurs.

"Plus de 60% de l'électricité est volée par la population qui se livre massivement à des connections illégales partout dans la ville", a indiqué cette semaine un responsable de la LEC sur la radio nationale.

Pour Patrick Sargbeh, la faute en incombe à la compagnie. "Lorsqu'on a des problèmes sur notre ligne et qu'on appelle le service d'urgence de la LEC, personne ne se pointe. Ceux qui sont fatigués d'attendre se connectent frauduleusement", dit-il.

Le président libérien, George Weah, confronté à des difficultés économiques depuis son accession au pouvoir en janvier, a demandé de la patience.

"Il nous faut au moins deux millions de dollars pour acheter des transformateurs afin de répondre à l'attente de la population. Bloquer les voies, n'est pas la solution", a déclaré jeudi à la radio l'ancienne star du football.

AFP

Ses derniers articles: Aux Comores, la faillite annoncée de l'hôpital chinois de Bambao  Ali Bongo a retrouvé le Gabon après des mois d'absence  Libye: manifestation pour la libération de l'ex-espion en chef de Kadhafi 

population

AFP

Au Zimbabwe, la population de Kadoma se cache pour échapper

Au Zimbabwe, la population de Kadoma se cache pour échapper

AFP

Au Malawi, le lac Chilwa s'assèche, la population déserte

Au Malawi, le lac Chilwa s'assèche, la population déserte

AFP

RDC : la population saccage des édifices publics après une attaque rebelle

RDC : la population saccage des édifices publics après une attaque rebelle