SlateAfrique

mis à jour le

Maroc - Cacher de l'héroïne dans le Coran, c'est haram?

Décidément, le Maroc a un sérieux problème de dépendance aux trafics de drogue.

Après la drogue dissimulée dans les fesses ou roulée en forme de pommes de cannabis, une mère de famille marocaine a trouvé un nouveau moyen pour le moins osé de faire voyager de la drogue incognito (ou pas).

Le 15 juillet, les autorités marocaines saisissaient, à bord du véhicule de cette mère de quatre enfants, quelques 200.000 capsules de drogue dissimulées dans des toasts et plus de dix kilos d’héroïne cachés dans 30 Corans, rapporte le site marocain Bladi.net.

Le véhicule s’apprêtait à quitter le port de Nador, une grande ville portuaire du nord-est du Maroc, pour se rendre en Espagne.

Lors du contrôle douanier, au port de Nador, la mère en question voyageait avec sa famille et devait livrer les drogues à un autre de ses proches en Espagne, un pays durement touché par la crise économique.

Les recettes de la vente de ces drogues leur auraient alors permis de se sortir de problèmes financiers, a notamment expliqué la mère de famille, lorsqu’elle a été interrogée par les douaniers.

Lu sur Bladi.net

A lire aussi

Maroc - Le cannabis se vend aussi en pommes

Ces narcotraficants qui ont du haschich plein les fesses

Le Maroc "fournisseur officiel" de haschich en Europe

A lire notre dossier Insolite