SlateAfrique

mis à jour le

Les députés marocains, champions de l'absentéisme

Il n'a jamais vraiment été bon de faire l'école buissonnière. Encore moins pour les députés marocains qui viennent de se faire rappeler à l'ordre.

Champions en matière d’absentéisme, les 395 députés marocains se verront bientôt retirer pas moins de 1.000 dirhams (90 euros) de leur salaire mensuel par absence constatée, rapporte le site marocain Yabiladi.

Le bureau de la Chambre des représentants a en effet décidé de remédier à ce «laisser-aller» de la part des députés marocains, en appliquant l’article 46 du règlement intérieur de l'assembléé.

La mesure devra être appliquée à partir du 23 juillet. Il faut noter que chaque député touche en moyenne 3900 euros mensuels, selon des chiffres provenant de L’économiste, un journal sur l'actualité économique et financière au Maghreb.

Un prélèvement  qui pourrait donc vite grimper si un député absentéiste culmine à dix absences, rappelle Yabiladi.

A cela s’ajoute un contrôle régulier des présences qui sera confié au secrétariat du bureau de la Chambre des représentants.

Interrogé par L’économiste, un député marocain a souligné le fait que cette décision fera surement monter plus d’un au créneau.

«Plusieurs députés s’opposeront certainement au prélèvement sur les indemnités. Certains d’entre-eux qui vivent hors de Rabat, voudront prendre pour prétexte le coût des déplacements pour trois jours de travail par semaine», a-t-il notamment fait savoir.

«Chaque semaine devra-t-on faire l’appel comme en classe?», s’est, quant à lui, interrogé Mohamed Hanine, président de la Commission de la justice, de la législation et des droits de l’homme, cité par le site marocain Yabiladi.

Et le député RNI (rassemblement national des indépendants) de préciser:

«Cela (le contrôle des présences) prendra du temps sachant qu’il s’agit de 395 députés

Lu sur Yabiladi

A lire aussi

Maroc - L'amazigh (provisoirement) interdit au parlement

Le Maroc, une monarchie modèle?

Tribune: Où est donc passée la Première dame camerounaise?