mis à jour le

Ouganda: un survivant raconte la fête sur un bateau qui vire au drame

Quelques minutes avant que le bateau ne chavire, des invités hilares et éméchés évoquaient le Titanic: Alex Niyonzima, homme d'affaires ougandais de 44 ans, raconte par le menu à l'AFP comment s'est nouée la tragédie de samedi soir sur le lac Victoria, qui a fait au moins 32 morts.

Comme une centaine d'autres personnes d'après son estimation, Alex Niyonzima avait pris place samedi à bord du MV K-Palm, un navire affrété selon lui par un homme d'affaires, Freeman Kiyimba, coutumier de ce genre de soirées privées à l'approche des fêtes de fin d'année. 

A bord, l'alcool est gratuit, les décibels puissantes et la jet-set ougandaise bien représentée. Mais la soirée tourne au drame lorsque le bateau chavire: selon le dernier bilan officiel, 32 cadavres ont été récupérés, 27 passagers en sont sortis vivants et plusieurs dizaines de personnes sont portées disparues sans qu'on en connaisse le nombre exact.

"Pour moi, la première alerte est venue au moment où le moteur a émis une sorte de crissement. Mais comme j'avais fait plusieurs soirées sur ce bateau, je n'ai pas pensé qu'il y avait un problème", se rappelle M. Niyonzima.

A bord, "c'était une ambiance de fête. Pleins de verres gratuits, des whiskies, du Baileys, de l'Amaralula et tout ce genre de choses".

- Gilets de sauvetage -

Pourtant, avant le départ, un policier est monté à bord et a demandé aux passagers d'enfiler leurs gilets de sauvetage.

"Certains invités voulaient se montrer à leur avantage dans leurs tenues de soirée et les gilets de sauvetage ne leur donnaient pas un bon look, alors ils les ont enlevés", poursuit l'homme d'affaires.

Selon lui, une centaine de personnes avaient pris place à bord du bateau de pêche reconverti dans l'événementiel.

Peu de temps après le départ, le moteur est tombé en panne une première fois. Après plusieurs tentatives, un mécanicien est parvenu à le redémarrer, tandis que le DJ enchaînait les morceaux.

De son côté, le propriétaire du bateau, Templar Bisasse, visiblement "très inquiet", est resté prés du moteur toute la soirée au lieu de se mêler aux convives comme à son habitude.

Mais le bateau a poursuivi sa route vers sa destination, un complexe touristique dans l'une des baies du plus grand lac d'Afrique. 

A bord, alors même que le moteur est une nouvelle fois tombé en panne, la fête bat son plat, comme en témoignent les nombreuses photos postées sur les réseaux sociaux par les invités. Il y a là une célèbre chanteuse ougandaise, Irene Namubiru, ou encore le Prince David Wasajja, dont le frère est à la tête du royaume du Buganda, le plus grand royaume traditionnel ougandais.

Le capitaine finit par dérouter son bateau pour se rapprocher de la côte. Il n'est plus qu'à 200 mètres du rivage lorsque Alex Niyonzima réalise à quel point la situation est sérieuse.

"Je me suis aperçu que de l'eau commençait à s'infiltrer dans le bateau. Ce que je ne savais pas encore, c'est que l'eau s'infiltrait à l'arrière du navire et comme ils (l'équipage) n'avaient pas de pompe, ils écopaient avec un jerricane coupé en deux, ce qui était complètement futile".

- 'Bien trop bu' -

Le bateau a commencé à pencher et le propriétaire du bateau, secondé par le DJ, a imploré les invités de se déplacer pour faire contrepoids "mais les gens n'écoutaient pas car ils avaient bien trop bu". 

Alex Niyonzima se souvient notamment d'un groupe de jeunes femmes près de lui: "Elles rigolaient et blaguaient, disaient qu'elles étaient sur le Titanic tandis que le bateau s'inclinait encore un peu plus". 

Puis le navire a commencé à se retourner: les enceintes sont parties à l'eau, suivies des premiers passagers.

"Quelqu'un m'a pris par la main tandis que je m'accrochais à l'une des tables rivées au sol. Nous sommes restés comme ça pendant environ 20 secondes avant que le bateau ne se renverse complètement sur le côté".

Les rires ont désormais fait place aux cris. Alex Niyonzima, "terrifié", se retrouve dans l'eau et d'autres passagers lui tombent dessus. "Quelqu'un m'a attrapé par le cou et je l'ai repoussé, un autre m'a saisi par l'épaule et je l'ai aussi repoussé".

L'organisateur de la soirée, Freeman Kiyimba, s'en est sorti sain et sauf, tout comme la chanteuse Irene Namubiru et le Prince David Wasajja. Quant au propriétaire du navire, Templar Bisasse, et son épouse, ils ont tous les deux péri dans le naufrage.

AFP

Ses derniers articles: Un match amical Algérie-Colombie  Zine El Abidine Ben Ali, de maître tout-puissant de la Tunisie  Tunisie: décès en exil de l'ancien président Ben Ali, chassé par la rue en 2011 

bateau

AFP

Somalie: des pirates s'emparent d'un bateau iranien

Somalie: des pirates s'emparent d'un bateau iranien

AFP

Égypte: 56 condamnations pour le naufrage d'un bateau de migrants

Égypte: 56 condamnations pour le naufrage d'un bateau de migrants

AFP

Dix corps retrouvés sur un bateau au large des côtes libyennes

Dix corps retrouvés sur un bateau au large des côtes libyennes

drame

AFP

CAN-2019: drame

CAN-2019: drame

AFP

Nouveau drame de la mer pour des migrants, 3 bébés morts, une centaine de disparus

Nouveau drame de la mer pour des migrants, 3 bébés morts, une centaine de disparus

AFP

Libye: au moins 20 migrants morts dans un nouveau drame en Méditerranée

Libye: au moins 20 migrants morts dans un nouveau drame en Méditerranée

fête

AFP

Entre rites carnavalesques et fête pieuse, le Sénégal célèbre le nouvel an musulman

Entre rites carnavalesques et fête pieuse, le Sénégal célèbre le nouvel an musulman

AFP

Pour la fête nationale, les Gabonais veulent voir leur président de leurs propres yeux

Pour la fête nationale, les Gabonais veulent voir leur président de leurs propres yeux

AFP

Pour la première fête d'al-Adha sans Béchir au Soudan, joie et amertume

Pour la première fête d'al-Adha sans Béchir au Soudan, joie et amertume