SlateAfrique

mis à jour le

Le père de Mouss Diouf: «Rendez-moi mon fils!»

Le 7 juillet, le monde du cinéma était en deuil. Le comédien et humoriste Mouss Diouf s'est éteint à l'âge de 47 ans. 

Né à Dakar en 1964, Mouss Diouf avait grandit à Bobigny, en région parisienne, avant d'entamer une carrière d'acteurs, au détour de combats sur le ring.   

«Si, en France, son décès a créé le buzz, au Sénégal ses funérailles organisées à Auriol (Bouche-du-Rhône) n’ont pas été du goût de sa famille. Assane Diouf, son père, est très remonté contre Sandrine. Il a porté plainte contre sa belle-fille pour le rapatriement du corps de son fils», écrit la journaliste sénégalaise Ndeye Khady Lo, dans son blog Nangadef Sénégal.

C’est un père meurtri qui s’est adressé à la presse sénégalaise. Son cri du coeur tient en quatre mots: «Rendez-moi mon fils!»

Selon la famille, la compagne de Mouss Diouf a fait preuve d'un manque de respect. 

«Sa femme a fait acte de désobéissance et de manque de respect total. Sandrine n’a même pas pris le soin de m’informer du décès, ni de l’enterrement de mon fils qui, paraît-il, est enterré à Auriol dans un caveau familial, prés du père de Sandrine dans un cercueil sur lequel il est inscrit Pierre. En tant que père de Mouss, c’est un ami qui travaille à l’ambassade à Kinshasa qui m’a appelé vers six heures du matin pour m’en informer. Alors que moi je n’ai jamais été contre leur union», ajoute la blogueuse, en citant les propos d’Assane Diouf.

Le père de l’acteur a porté plainte et demande le rapatriement de son fils au Sénégal. Ce qui dérange la famille, ce serait que Mouss Diouf ait été enterré dans un cimetière non-musulman, «même si la toilette mortuaire et les prières ont été faites selon les préceptes de l’islam», précise Ndeye Khady Lo.

«Nous avons déjà pris un avocat qui va déposer notre dossier devant le procureur de la République. Tout ce qu’on lui demande, c’est de nous rendre notre fils, qui n’est pas Français mais Sénégalais. Il est né et a grandi à Dakar.»

Lu sur le Blog Nangadef Sénégal

 

A lire aussi

Mouss Diouf, clap de fin (VIDEO)