mis à jour le

Elections en RDC: l'opposition étale ses divisions

Les opposants congolais ont continué mercredi d'étaler leur division après l'accord mort-né sur un candidat unique signé sous les auspices de la fondation Kofi-Annan qui a publié la "lettre d'engagement" de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe.

MM. Tshisekedi et Kamerhe ont dénoncé dès lundi l'accord signé la veille à Genève par sept opposants au président Joseph Kabila (avec les "exilés" Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi, Adolphe Muzito, Freddy Matungulu et Martin Fayulu).

A la surprise générale, l'outsider Martin Fayulu avait été désigné candidat unique de l'opposition après un vote à sept pour l'élection présidentielle à un tour prévue le 23 décembre en République démocratique du Congo.

Médiatrice dans cette rencontre, la Fondation Kofi-Annan a publié la "lettre d'engagement" signée par les sept signataires dont les deux qui ont fait volte-face.

"Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique et je serais soumis a l'opprobre de la Nation et à la sanction de mes pairs", lit-on dans les deux lettres signées par MM. Tshisekedi et Kamerhe.

Mardi, M. Fayulu a invité MM. Tshisekedi et Kamerhe "à dépasser les considérations partisanes et à privilégier l'intérêt supérieur de la Nation".

"Cher frère Martin, je te demande de dire à l'opinion les termes de l'engagement que tu as pris devant moi, les yeux dans les yeux, une heure avant la réunion. Ainsi nous pourrons parler d'intérêt de la Nation", a répondu mercredi sur Twitter M. Tshisekedi, président du parti historique d'opposition UDPS.

"Nous avons été grugés, j'ai le sentiment d'avoir été trahi", a-t-il ajouté dans un entretien au site Actualité.cd.

"Je rentre avant la fin de cette semaine. Le parti organise un accueil et on aura l'occasion de voir si j'aurais l'opprobre national ou pas", a ajouté M. Tshisekedi qui se trouve toujours en Europe.

AFP

Ses derniers articles: Algérie: arrestation de huit militants "financés" par l'étranger  Accident de train dimanche en Egypte: 23 morts selon un nouveau bilan  Le nouvel homme fort du Tchad: un fils de Déby, général quatre étoiles 

divisions

AFP

Tunisie: vers un Parlement paralysé par les divisions

Tunisie: vers un Parlement paralysé par les divisions

AFP

Tunisie: les divisions se creusent au sein du parti du président

Tunisie: les divisions se creusent au sein du parti du président

AFP

En Libye, la menace jihadiste se nourrit toujours du chaos et des divisions persistants

En Libye, la menace jihadiste se nourrit toujours du chaos et des divisions persistants

élections

AFP

Elections législatives au Cap-Vert, un scrutin

Elections législatives au Cap-Vert, un scrutin

AFP

Elections au Congo: le vieux président face aux attentes de la jeunesse

Elections au Congo: le vieux président face aux attentes de la jeunesse

AFP

Somalie: l'ONU appelle

Somalie: l'ONU appelle