SlateAfrique

mis à jour le

Afrique du Nord - Après le printemps arabe, le retour des touristes

Si la reprise du tourisme en cette période estivale est mondiale, certains continents se distinguent. C’est le cas de l’Afrique.

Alors que sur les quatre premiers mois de l’année 2012, la croissance mondiale du tourisme a atteint les 5%, celle du continent africain est supérieure, à 8%.

Des chiffres provenant de l’étude de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), reprise en partie par Yabiladi.

En Afrique du Nord, la progression est significative. Le Maghreb «a renoué avec une croissance positive grâce aux résultats enregistrés par la Tunisie. De janvier à mai 2012, le pays a vu sa fréquentation touristique augmenter de 48%. Même chose pour l’Egypte qui «obtient des résultats particulièrement prometteurs (+29% de janvier à mai)», rapporte l’OMT.

Il faut dire que la Tunisie et l’Egypte reviennent de loin. Les touristes avaient décidé, l’année dernière, de bouder ces destinations habituellement convoitées. En cause, les révolutions qui avaient agité ces deux pays.

«Il est très encourageant d’observer un retour de la demande dans des pays tels que (…) l’Egypte et la Tunisie. Ce sont des destinations touristiques de longue date qui sont prêtes à recevoir totalement de nouveau les millions de touristes qui décident de s’y rendre tous les ans», a déclaré le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

Le site d’information marocain Yabiladi déplore toutefois les contre-performances du Maroc:

«Dommage que dans un tel contexte de reprise régionale, le Maroc fasse exception à la règle.»

Selon les chiffres dont dispose l’Observatoire du tourisme marocain, plus de 2,5 millions de touristes auraient franchi la frontière marocaine ces cinq derniers mois. Soit 4% de moins que sur la même période de 2011.

Lu sur Yabiladi, Organisation mondiale du tourisme

A lire aussi

La nouvelle Tunisie rêve d'un autre tourisme

Les islamistes à l'épreuve du bikini