SlateAfrique

mis à jour le

Egypte - Lancement d'une chaîne de télévision 100% femmes en niqab

Une chaîne 100% niqab. Il fallait l’inventer.

C’est fait en Egypte, où sera lancée le 20 juillet prochain la première chaîne satellitaire complètement gérée et animée par un staff féminin affublée d'un niqab, des silhouettes recouvertes de la tête au pied, généralement vétues en noir.

Le lancement de la chaîne coïncidera avec le début du Ramadan, annonce le quotidien gouvernemental Al-Ahram Online.

La chaîne «Mariya», du nom de l'une des épouses du Prophète Mohamed, une esclave égyptienne copte offerte par le roi d’Egypte, mettra principalement l’accent sur la vie des femmes en niqab et mariées.

La chaîne diffusera ses programmes six heures par jour via l'ultra-conservatrice Umma Islamic Channel , précise le quotidien Al-Ahram Online.

Pour la première fois, voilà une chaîne complètement gérée par des femmes.

La chaîne Mariya serait, selon Al-Ahram, une chaîne gérée par des femmes pour les femmes. Les hommes ne seront pas autorisés à travailler ni à participer aux émissions, précise Al-AhramOnline.

El-Sheikha (un cheikh au féminin) Safaa Refai, une prédicatrice à la tête de la chaîne, a déclaré que les programmes visent à sensibiliser femmes musulmanes au sujet de leur religion.

«Notre message est destinée aux femmes musulmanes, pour leur enseigner la Sunna (pratiques) du Prophète Mohamed», confie Refai. La directrice de la chaîne porte également un message de lutte pour que les femmes en niqab puissent accéder aux mêmes services et emplois que les autres femmes en Egypte. Féministe en niqab.

Rappelons que le hijab (foulard) demeure le voile le plus utilisée par les Égyptiennes de confession musulmane.

Sous l'ère Moubarak, les présentatrices en hijab n'étaient pas autorisées sur les plateaux de télévision, à l'inverse des chaînes satellitaires, souvent financées par l'Arabie saoudite ou le Qatar.

Lu sur Al-AhramOnline

A lire aussi

Minnie Mouse peut encore s'habiller en niqab

Qui sont les salafistes?

Egypte: bientôt les Frères musulmans au pouvoir