SlateAfrique

mis à jour le

Zimbabwe - Grace Mugabe, une «fermière» qui défie le géant Nestlé

D’après le site d’information zimbabwéen New Zimbabwe, Grace Mugabe, première dame du Zimbabwe, aurait décidé de se mesurer au géant suisse Nestlé, principal fournisseur de produits laitiers au Zimbabwe, en lançant sa propre marque de produits laitiers, Alpha Omega.

Ainsi, l’épouse de l’autocrate Robert Mugabe, entend bien prendre le dessus sur Nestlé, un vieux rival.

En 2009, la multinationale Nestlé avait arrêté d’acheter du lait dans la ferme, Gushungo Dairy Estate, que possède Grace Mugabe, ce qui n’avait pas été du goût de cette dernière.

La raison de cette cessation? La ferme, Gushungo Dairy Estate, a été confisquée à un fermier blanc, à l’époque où le président Mugabe menait une «réforme agraire» qui s'accaparait des terres des fermiers blancs.

Grace Mugabe se serait donc lancé dans ce «défi insolent» afin d’avoir la mainmise sur un marché dominé par Nestlé.

Le 4 juillet, la chaîne de supermarché OK vendait déjà des sachets de lait frais de la marque Alpha Omega.

La ferme «illégitime» de celle qu’on surnomme «disgrace» (honte, disgrâce), serait même déjà en train de produire du lait en poudre et des glaces qui entreront bientôt dans le marché, précise New Zimbabwe.

Dans une interview récente accordée à la télévision locale, Grace Mugabe se vantait de posséder plus de 2.000 vaches et de pouvoir traitre 64 vaches d’un seul coup.

«Je suis convaincue que je suis dans ce monde pour accomplir une mission, jouer un rôle. Comme le disait Shakespeare, le monde est un théâtre et tous les hommes ne sont que des comédiens. Je joue mon rôle autant que les autres jouent le leur», s’était-elle exclamée lors de ladite interview.

Lu sur New Zimbabwe

A lire aussi

Ces Premières dames qui creusent la tombe de leur mari

Mugabe, le pire des dictateurs africains

Les cinq hommes (trop) forts du Zimbabwe

Mugabe, l'automne du patriarche