SlateAfrique

mis à jour le

Maroc - Le cannabis se vend aussi en pommes

La nouvelle invention des narcotrafiquants marocains: les «pommes» de cannabis.

Une nouvelle technique de dissimulation qui facilite le transport des résines de cannabis lors des contrôles douaniers, précise le Parisien.

Quasi-indétectable au scanner des douaniers, le haschich marocain compacté en boule de 200 grammes est une nouvelle forme de conditionnement qui inquiète vivement les policiers et gendarmes.

«Des camions transportant plusieurs tonnes de pommes de cannabis ont été interceptés en Espagne et au Maroc. Si ces camions sont simplement contrôlés avec un scanner, cette drogue, conditionnée sous cette forme et glissée au milieu d’un chargement de fruits et légumes, est quasi indétectable », confié un haut fonctionnaire des douanes françaises.

Fort d’un marché de la drogue «de plus en plus concurrentiel», dixit la direction centrale de la police judiciaire française(DCPJ), les narcotrafiquants marocains n’ont pas seulement modifié «l’emballage» du haschich mais en ont également modifié la teneur.

«Les consommateurs [européens] se tournent de plus en plus vers du haschich au taux de THC (tétrahydrocannabinol) important car cette molécule est à l’origine des effets psychotropes recherchés par les toxicomanes ». Or la résine de cannabis marocaine est moins élevée en THC que sa concurrente néerlandaise, baptisée « Amnesia », souligne un expert de la DCPJ.

Selon Yabiladi, la résine de cannabis en provenance du Maroc et à destination de l’Europe serait en train de perdre des parts de marché face à la concurrence de l’herbe du même produit cultivée aux Pays-Bas.

D’où la nécessité pour les narcotrafiquants du royaume chérifien de s'adapter à l’évolution du marché de la drogue.

«La teneur en THC de ces boules de haschisch atteint les 25%, alors que la moyenne nationale pour la résine de cannabis saisie est de 11%», ajoute ce même expert.

Lu sur le parisien, yabiladi

A lire aussi

Le Maroc "fournisseur officiel" de haschich en Europe

Le Maroc en première ligne du trafic de cocaïne

"Tout le continent est touché par la drogue"

Maroc - Des oulémas payés par le trafic de cannabis?

Tanger et ses mystérieux trafics de cannabis