SlateAfrique

mis à jour le

Côte d'Ivoire - Ouattara et Obama sont-ils toujours copains?

«Les relations entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis sont fantastiques.» Phillip Carter III, ambassadeur américain en poste à Abidjan n’hésite pas à employer des qualificatifs excessifs pour décrire les rapports entre les deux pays.

Et pour cause, rapporte le quotidien ivoirien Le Mandat, le représentant ne veut pas provoquer d’incident diplomatique après les confidences rapportées par La Lettre du Continent.

Elles révèlent qu'en aparté l'ambassadeur américain «n’hésite pas à dénoncer le blocage du système judiciaire et la corruption qui semble s’être installée sur la lagune Ebrié (nom poétique de la ville d’Abidjan)»

Ce serait une des raisons, en plus du peu d’efforts constatés pour faire avancer le processus de réconciliation, de la fâcherie de Washington à l’égard de la nouvelle administration ivoirienne.

Signe de cette sévérité nouvelle, le gel d’un projet de 700.000 dollars en vue de la réhabilitation de l’appareil judiciaire, explique encore la Lettre.

Soutien de la première heure d’Alassane Ouattara durant la crise postélectorale qui l’a opposé à Laurent Gbagbo, les Américains tenaient malgré tout à souffler le chaud et le froid.

C’est ainsi qu’au sortir d’une audience le 3 juillet avec le président ivoirien, l'ambassadeur Philippe Carter III a tenu à dissiper les rumeurs d’un désamour à la presse ivoirienne:

«Les points de vue des présidents Obama et Ouattara convergent et leurs relations sont excellentes»

Il a profité de la tribune médiatique pour féliciter la Côte d’Ivoire d’avoir atteint les critères de l’initiative PPTE (Pays pauvres et très endettés) qui a permis un allègement substantiel de sa dette.

«Ces déclarations du diplomate américain viennent mettre fin aux rumeurs selon lesquelles le président Ouattara et son homologue des Etats-Unis seraient en froid», analyse Le Mandat.

Tout va donc très bien, officiellement, entre les présidents Ouattara et Obama.

Lu sur La Lettre du Continent, Le Mandat

A lire aussi

En Côte d'Ivoire, Washington sur la même longueur d'onde que Paris

Les démocraties africaines de Barack Obama

Les 10 chantiers de Ouattara

La Côte d'Ivoire obtient un allègement de sa dette de plus de 4 milliards de dollars