mis à jour le

Scènes de liesse à Alger après la victoire de l'Algérie contre l'Angleterre le 18 juin 2010. AFP/FAYEZ NURELDINE
Scènes de liesse à Alger après la victoire de l'Algérie contre l'Angleterre le 18 juin 2010. AFP/FAYEZ NURELDINE

Ces Algériens privés de drapeau

La pénurie de drapeaux à la veille du cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie est un détail qui tue pour le chroniqueur Chawki Amari.

Dans feux d'artifices —comme ceux qui ont démarré pour fêter le cinquantenaire—, il y a feu, qui renvoie certainement à cette passion dévorante qui a fait lever comme des épis cassés, femmes et hommes pour combattre la suprême injustice du vent violent.

Mais il y a aussi artifice, du nom cousin de l'illusion, voisin du leurre et enfant de la façade.

Qu'y a-t-il derrière ces faux feux?

Peut-être de la fumée ou du gaz de ville mais ce n'est pas si important car Koléa ne tombera pas [commune située au nord-est de la wilaya de Tipaza, à environ 36 km au sud-ouest d'Alger, détruite par un tremblement de terre en 1825 et immédiatement reconstruite].

Car à 24 heures du jour J, le débat n'est plus sur le bilan, artificiellement gonflé par le président dans son interview à un journal français, puisque l'on aurait voulu qu'il se livre à un journal algérien pour ce cinquantième anniversaire.

Le débat n'est pas non plus dans l'action et cette historique nécessité d'une avancée du gouvernement et du président pour cette occasion particulière.

Où est-il alors? Peut-être dans le détail, celui qui préoccupe beaucoup d'enfants, adolescents et adultes.

Les drapeaux clandestins

Où trouver un drapeau algérien pour fêter l'indépendance?

Ceux qui ont l'autorisation d'en fabriquer ne sont qu'une poignée, et ils doivent être dûment agréés par le DRS (Département du Renseignement et de la Sécurité), ce qui explique qu'en général, ce sont des officiers à la retraite qui peuvent accéder à ce commerce.

L'Etat ayant oublié d'ouvrir pour l'occasion des boutiques dans les villes et les campagnes afin que les Algériens puissent en acheter, il faut le faire soi-même, voire le voler à de hauts poteaux ou à des institutions surveillées.

Ce qui est d'ailleurs tout un symbole; d'une propriété collective, le drapeau a été nationalisé pour être privatisé et devenir introuvable, d'où cette nécessité de recourir à la clandestinité.

L'informel est roi, le compter-sur-soi une valeur de juillet et le délit encouragé. Et alors?

Alors, rien non plus, Koléa jamais ne tombera et on règlera ces comptes plus tard. Maintenant, place à la fête. 

Chawki Amari

A lire aussi

L'Algérie, un pays où l'immolation par le feu se banalise

Cette saisissante immolation par le feu

L'Algérie cherche toujours son indépendance

Chawki Amari

Journaliste et écrivain algérien, chroniqueur du quotidien El Watan. Il a publié de nombreux ouvrages, notamment Nationale 1.

Ses derniers articles: L'effroyable tragédie du FLN  Cinq parallèles entre le Mali et l'Afghanistan  Bigeard, le tortionnaire vu comme un résistant 

Drapeaux

AFP

Crash au Mali: les boîtes noires en France, où les drapeaux sont en berne

Crash au Mali: les boîtes noires en France, où les drapeaux sont en berne

Kamel Daoud

Algérie-Maroc : et après les drapeaux ? Par Kamel Daoud

Algérie-Maroc : et après les drapeaux ? Par Kamel Daoud

Actualités

Une usine offre la couture des drapeaux en robe

Une usine offre la couture des drapeaux en robe

indépendance algérie

Vu d'Alger

Lettre à Enrico Macias

Lettre à Enrico Macias

France-Algérie

Bouteflika, le président qui offre des bains de foule

Bouteflika, le président qui offre des bains de foule

50 ans après

La France a besoin de l'Algérie

La France a besoin de l'Algérie

Algérie cinquante ans

Hommage

Ce que l’Algérie doit à Chadli Bendjedid

Ce que l’Algérie doit à Chadli Bendjedid

Tabou

Ce que coûte le ramadan à l'économie algérienne

Ce que coûte le ramadan à l'économie algérienne

Diplomatie

Plaidoyer pour un Maghreb uni

Plaidoyer pour un Maghreb uni