SlateAfrique

mis à jour le

RDC - Les okapis, cibles sans défense des rebelles (VIDEO)

A l'est de la République démocratique du Congo, les exactions des groupes rebelles armés mettent les okapis en danger.

Le 24 juin, la réserve d’Epulu, dans le district d’Ituri, au nord-est du pays, a été attaquée par les Maï Maï du chef milicien Morgan.

Une attaque sanglante. Douze personnes y ont été assassinées et quinze okapis tués. Les rebelles se sont enfuis avec une trentaine d’otage, dont douze seraient encore en captivité, selon Radio Okapi.

Faïda, seul okapi survivant de l’attaque, vient de succomber à ses blessures. Avec la mort du dernier animal en captivité, les autorités congolaises et internationales s’alarment.

Radio Okapi rapporte les propos de Ghislain Somba, conservateur de la réserve.

«Les assaillants ont procédé à la destruction massive des tous les animaux qui étaient en captivité», déplore-t-il.

Avant d'ajouter «c’est un coup dur».

Et pour cause. L’okapi figure, depuis 1993, sur la liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Pour cette raison, la réserve d’Epulu figure au patrimoine mondial de l’Unesco. Le comité du patrimoine mondial, actuellement réuni à Moscou, vient d’ailleurs de demander à la RDC de sécuriser ses parcs nationaux, dont 5 figurent sur la liste de l'Unesco.

L’okapi ne vit que dans le district de l’Ituri. Selon les chiffres dont Radio Okapi dispose, la population de l’espèce est estimée entre 10.000 et 35.000 individus. La situation est d’autant plus alarmante que leur reproduction est en baisse.

Guy Mbayina, directeur de l’institut congolais pour la conservation de la nature veut punir le groupe armé Maï-Maï de Morgan.

A Kinshasa, Guy Mbayina a déclaré vouloir les traduire devant la justice internationale pour crime contre l’humanité.

«C’est un vrai drame pour le pays. Ces okapis jouent un rôle de grande importance dans leur écosystème. Les Okapi sont l’emblème de la République démocratique du Congo. Les auteurs de ces crimes doivent être condamnés à vie», a-t-il déclaré.

Vidéo de la BBC (en anglais) montrant la réserve avant et après l'attaque.

Lu sur Radio Okapi

A lire aussi

 RDC : A quoi servent les casques bleus ?

RDC- Les populations de l'Est piégées par les chefs de guerre

Bosco Ntaganda, le général qui défie Kinshasa et la CPI

Pourquoi le Rwanda ne veut pas lâcher l'est de la RDC

RDC: A quoi servent les Casques bleus?