SlateAfrique

mis à jour le

Algérie - Comment Abdelaziz Bouteflika s'est payé Le Monde

A deux jours du cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, voilà un fiasco politico-médiatique qui est venu éclabousser le président algérien Abdelaziz Bouteflika et le journal français Le Monde.

«Le président algérien et presque un tiers de son gouvernement qui s’offrent une opération de communication dans un supplément de 16 pages du quotidien français Le Monde en date du mardi 4 juillet 2012», rapporte le site Dernière nouvelles d’Algérie.

16 pages d’auto-promotion qui dressent un bilan «flatteur» des deux mandats et demi du président Bouteflika au pouvoir depuis avril 1999, ajoute le site algérien.

Selon le quotidien El Watan, l'opération aurait coûté «la bagatelle d’un million et demi d’euros».

«Nos sources indiquent que «la publication du publireportage dans l’un des plus influents quotidiens de France résulte d’un partenariat établi directement entre l’ANEP et le journal le Monde», ajoute le quotidien algérois

Une publication qui a rapidement soulevé l’ire des journalistes du quotidien français qui crient à la confusion des genres. D’un côté une information qui se veut la plus indépendante qui soit et de l’autre ce supplément de publi-reportage.

«La société des rédacteurs du Monde proteste contre la publication d'un supplément +Stratégies internationales, spécial Algérie+, publié dans le quotidien daté du 4 juillet», écrit la Société des Rédacteurs du Monde (SRM), actionnaire du journal, dans un communiqué.

«Ce supplément publicitaire entretient la confusion avec une information journalistique indépendante, tant sur le fond que sur la forme», poursuit la SRM qui souligne que la Une du quotidien «ne fait nulle mention du caractère publicitaire et commercial de cette opération».

Pour le site Tout sur l’Algérie, cette affaire ne nuit pas seulement au journal Le Monde.

«Elle illustre l'amateurisme de ceux qui dirigent l'Algérie, incapables de mener concrètement une opération de communication, confondant un grand journal indépendant avec un magazine panafricain.»

«Pour célébrer le 50ème anniversaire de l’indépendance, le président Bouteflika et sept de ses ministres ont donc payé, avec l’argent du contribuable algérien, une campagne de promotion dans un grand quotidien français», ironise le site DNA.

Lu sur DNA, AFP, TSA

A lire aussi

L'Algérie cherche toujours son indépendance

Une Algérie indépendante mais immature

Algérie, ne boude pas ton indépendance!

Pour plus d'infos: Blog Paroles d'Algériens