mis à jour le

Algérie - Oranie, by mayanais via Flickr CC
Algérie - Oranie, by mayanais via Flickr CC

L'Algérie appartient-elle à tous les Algériens?

Le chroniqueur Chawki Amari s’inquiète de la préférence faite pour les étrangers dans bien des domaines en Algérie.

En ces temps de territoires mondialisés et d'interpénétrations foncières, il faut se le demander; à qui appartient l'Algérie? Oui, les lois sont claires, un étranger ne peut acquérir un bien foncier algérien, même s'il est Marocain.

Mais pour le reste, les Algériens sont-ils vraiment chez eux, 600 mois après l'indépendance? Les bureaux d'études nationaux sont écartés des grands projets au profit des compagnies étrangères, qui elles-mêmes sous-traitent ensuite avec des Algériens.

Tout comme les banques ou les compagnies aériennes, l'eau, la gestion du métro ou des aéroports, confiée à des Français. Dernier coup d'éventail à l'envers, les festivités du 5 juillet, confiées à un chorégraphe libanais. Pourquoi libanais?

Parce que selon la ministre de la Culture, aucun Algérien n'a répondu à son offre. Ce qui est faux puisque les plus fameux chorégraphes algériens n'ont pas été contactés, comme l'explique Kamel Ouali, et que Safy Boutella a même déposé un dossier qui n'a pas eu de suite.

Pour se défendre de son anti-patriotisme humiliant, la ministre a expliqué que Safy Boutella n'était pas chorégraphe. Grosse faute de goût, c'est comme si l'on disait que Madame Toumi n'était pas ministre ou que les 36 millions d'êtres qui vivent dans ce pays n’étaient pas Algériens.

Les vieux démons de la colonisation

50 ans après, l'impression que nous ne sommes pas chez nous est encore tenace, comme si une caste dominante travaillait toujours pour des intérêts étrangers, exportant nos ressources (les hydrocarbures), en jetant quelques centimes aux khammas locaux.

Le terme khammas vient de l'arabe khamès, le «cinquième», qui renvoie à la colonisation française. En effet, à cette époque, quand un propriétaire terrien algérien était exproprié au profit d'un colon, il retravaillait sur sa terre mais ne bénéficiait que d'un cinquième seulement des fruits de sa production.

A qui appartient l'Algérie? A ceux qui la dirigent. A qui appartiennent ses deniers? A ceux qui en disposent. L'équation territoriale est ainsi faite, il ne suffit pas d'habiter sur sa terre pour penser en être propriétaire.

C'est peut-être pour cette raison que de plus en plus d'Algériens habitent déjà mentalement au paradis. Ou sur la lune, pour les moins croyants.

Chawki Amari (El Watan)

A lire aussi

Une Algérie indépendante mais immature

Algérie, ne boude pas ton indépendance!

L'Algérie doit-elle fêter son indépendance?

Pourquoi les chauffeurs de taxi ne supportent plus les vétérans

Les mal logés de la classe moyenne algérienne

Pourquoi les Algériens sont jaloux des Egyptiens

Tribune: Pourquoi l'Algérie ne connaît pas son printemps arabe

 

Chawki Amari

Journaliste et écrivain algérien, chroniqueur du quotidien El Watan. Il a publié de nombreux ouvrages, notamment Nationale 1.

Ses derniers articles: L'effroyable tragédie du FLN  Cinq parallèles entre le Mali et l'Afghanistan  Bigeard, le tortionnaire vu comme un résistant 

Algérie cinquante ans

Hommage

Ce que l’Algérie doit à Chadli Bendjedid

Ce que l’Algérie doit à Chadli Bendjedid

Tabou

Ce que coûte le ramadan à l'économie algérienne

Ce que coûte le ramadan à l'économie algérienne

Diplomatie

Plaidoyer pour un Maghreb uni

Plaidoyer pour un Maghreb uni

cinquantenaire

AFP

Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir

Cinquantenaire de la guerre du Biafra entre frustration et espoir

Actualités

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

Actualités

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

Le président du Faso à la RTB télé : Au cœur du cinquantenaire de la chaîne

colonisation

AFP

Bouteflika presse Paris de reconnaître les souffrances liées

Bouteflika presse Paris de reconnaître les souffrances liées

AFP

Afrique du Sud: l'ex-cheffe de l'opposition punie pour des tweets sur la colonisation

Afrique du Sud: l'ex-cheffe de l'opposition punie pour des tweets sur la colonisation

AFP

Marine Le Pen: "La colonisation a beaucoup apporté, notamment

Marine Le Pen: "La colonisation a beaucoup apporté, notamment