mis à jour le

Sahara: Algérie et Mauritanie participeront aux discussions de l'ONU

L'Algérie et la Mauritanie ont récemment accepté l'invitation de l'émissaire onusien Horst Kohler à venir discuter les 5 et 6 décembre à Genève de l'avenir du Sahara occidental avec le Maroc et le Front Polisario, selon l'ONU.

Ces deux pays avaient jusqu'au 20 octobre pour répondre à l'invitation envoyée fin septembre par l'émissaire à leur ministre des Affaires étrangères. Le Maroc et le Front Polisario avaient répondu par l'affirmative début octobre.

Lundi, lors de son point-presse quotidien, le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric, avait rappelé que les quatre parties invitées "à la table des négociations" devaient venir "de bonne foi et sans pré-conditions".

Dans son invitation, à laquelle a eu accès l'AFP, l'ex-président allemand Horst Kohler évoque non pas des "négociations" mais "une table ronde". L'ordre du jour n'est pas détaillé et l'émissaire demande aux destinataires de lui soumettre des propositions à cet égard.

Le dernier cycle de négociations entre le Maroc et le Front Polisario remonte à 2012.

Dans un rapport récent, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres évoque "des discussions préliminaires" début décembre à Genève, appelées à être renouvelées.

Nommé en 2017, Horst Kohler a déjà rencontré les différentes parties au conflit en début d'année mais de manière séparée. Fin juin-début juillet, il avait effectué une tournée régionale qui l'avait conduit à Alger, Nouakchott, Tindouf, Rabouni, Rabat, Laayoune, Smara et Dakhla.

Soutenu par Alger, le Front Polisario indépendantiste réclame un référendum d'autodétermination pour le Sahara occidental, une région au sous-sol riche en phosphates et dotée d'eaux poissonneuses.

Le Maroc rejette toute solution autre qu'une autonomie sous sa souveraineté pour le Sahara occidental.

L'Algérie considère que le règlement du conflit au Sahara occidental "ne peut être trouvé qu'à travers l'exercice, par le peuple du Sahara occidental, de son droit inaliénable et imprescriptible à l'autodétermination".

AFP

Ses derniers articles: Algérie: des employés de Cevital réclament la libération de leur patron incarcéré  Meurtre d'un médecin camerounais anti-Ebola en RDC: onze arrestations  Maroc: nouvelle manifestation des enseignants "contractuels" 

Algérie

AFP

Abassi Madani, chef de file charismatique de l'islam politique en Algérie

Abassi Madani, chef de file charismatique de l'islam politique en Algérie

AFP

A Paris, la diaspora algérienne se rêve en pont entre Algérie et France

A Paris, la diaspora algérienne se rêve en pont entre Algérie et France

AFP

Des journalistes arrêtés en Algérie lors d'un rassemblement contre la censure

Des journalistes arrêtés en Algérie lors d'un rassemblement contre la censure

l'ONU

AFP

La Libye demande

La Libye demande

AFP

Centrafrique: "pas de rôle officiel" pour un chef de guerre

Centrafrique: "pas de rôle officiel" pour un chef de guerre

AFP

L'émissaire de l'ONU met en garde contre un "embrasement" généralisé en Libye

L'émissaire de l'ONU met en garde contre un "embrasement" généralisé en Libye

Mauritanie

AFP

La Mauritanie mise sur l'aide aux populations pour sécuriser sa frontière

La Mauritanie mise sur l'aide aux populations pour sécuriser sa frontière

AFP

Tchad, Mauritanie ou Botswana: l'Afrique veut séduire les voyagistes français

Tchad, Mauritanie ou Botswana: l'Afrique veut séduire les voyagistes français

AFP

Tchad, Mauritanie ou Botswana: l'Afrique veut séduire les voyagistes français

Tchad, Mauritanie ou Botswana: l'Afrique veut séduire les voyagistes français