mis à jour le

Sahara: Algérie et Mauritanie participeront aux discussions de l'ONU

L'Algérie et la Mauritanie ont récemment accepté l'invitation de l'émissaire onusien Horst Kohler à venir discuter les 5 et 6 décembre à Genève de l'avenir du Sahara occidental avec le Maroc et le Front Polisario, selon l'ONU.

Ces deux pays avaient jusqu'au 20 octobre pour répondre à l'invitation envoyée fin septembre par l'émissaire à leur ministre des Affaires étrangères. Le Maroc et le Front Polisario avaient répondu par l'affirmative début octobre.

Lundi, lors de son point-presse quotidien, le porte-parole de l'ONU, Stéphane Dujarric, avait rappelé que les quatre parties invitées "à la table des négociations" devaient venir "de bonne foi et sans pré-conditions".

Dans son invitation, à laquelle a eu accès l'AFP, l'ex-président allemand Horst Kohler évoque non pas des "négociations" mais "une table ronde". L'ordre du jour n'est pas détaillé et l'émissaire demande aux destinataires de lui soumettre des propositions à cet égard.

Le dernier cycle de négociations entre le Maroc et le Front Polisario remonte à 2012.

Dans un rapport récent, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres évoque "des discussions préliminaires" début décembre à Genève, appelées à être renouvelées.

Nommé en 2017, Horst Kohler a déjà rencontré les différentes parties au conflit en début d'année mais de manière séparée. Fin juin-début juillet, il avait effectué une tournée régionale qui l'avait conduit à Alger, Nouakchott, Tindouf, Rabouni, Rabat, Laayoune, Smara et Dakhla.

Soutenu par Alger, le Front Polisario indépendantiste réclame un référendum d'autodétermination pour le Sahara occidental, une région au sous-sol riche en phosphates et dotée d'eaux poissonneuses.

Le Maroc rejette toute solution autre qu'une autonomie sous sa souveraineté pour le Sahara occidental.

L'Algérie considère que le règlement du conflit au Sahara occidental "ne peut être trouvé qu'à travers l'exercice, par le peuple du Sahara occidental, de son droit inaliénable et imprescriptible à l'autodétermination".

AFP

Ses derniers articles: Le Niger va changer d'hymne national, 60 ans après  Campagne électorale: nouvelle manifestation nocturne  Afrique du Sud: manifestation contre la fermeture d'une aciérie d'ArcelorMittal 

Algérie

AFP

Huit nouveaux-nés décèdent dans l'incendie d'une maternité en Algérie

Huit nouveaux-nés décèdent dans l'incendie d'une maternité en Algérie

AFP

Saïd Bouteflika devant les juges: ouverture d'un procès emblématique en Algérie

Saïd Bouteflika devant les juges: ouverture d'un procès emblématique en Algérie

AFP

Saïd Bouteflika devant les juges: ouverture d'un procès emblématique en Algérie

Saïd Bouteflika devant les juges: ouverture d'un procès emblématique en Algérie

l'ONU

AFP

Niger: aide de l'ONU

Niger: aide de l'ONU

AFP

Guinée-Bissau: l'ONU appelle au maintien de la présidentielle

Guinée-Bissau: l'ONU appelle au maintien de la présidentielle

AFP

Des Kényans se tournent vers l'ONU pour obtenir réparation d'abus coloniaux

Des Kényans se tournent vers l'ONU pour obtenir réparation d'abus coloniaux

Mauritanie

AFP

La Mauritanie célèbre ses cités caravanières pour faire revenir les touristes

La Mauritanie célèbre ses cités caravanières pour faire revenir les touristes

AFP

Un blogueur taxé de blasphème quitte la Mauritanie après avoir retrouvé la liberté

Un blogueur taxé de blasphème quitte la Mauritanie après avoir retrouvé la liberté

AFP

Mohamed Cheikh El-Ghazouani, militaire de carrière et soufi au seuil du pouvoir en Mauritanie

Mohamed Cheikh El-Ghazouani, militaire de carrière et soufi au seuil du pouvoir en Mauritanie