SlateAfrique

mis à jour le

Nadine Morano n'est pas raciste, elle aime le couscous (VIDEO)

«La pizza je l’aime plutôt Regina et pas orientale. Par contre j’aime le couscous, et les bricks à l’œuf.»

C'est la nouvelle petite phrase de Nadine Morano, l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, qui tente une nouvelle fois de prouver qu'elle n'est pas raciste. 

C'est le 27 juin sur l'antenne d'Europe 1 qu'elle a tenu ces propos alors que le chroniqueur Jean-Marc Morandini revenait avec elle sur l’affaire du 22 juin  lorsqu'elle avait affirmé sur France 5 ne pas être raciste puisque sa meilleure amie est tchadienne donc «plus noire qu'une Arabe». 

La phrase avait été reprise dans de nombreux médias français et choqué de nombreux internautes. 


Morano : "j'adore le couscous et les bricks à... par Europe1fr

Au total, c'est la troisième sortie controversée de Nadine Morano. 

Candidate malheureuse de l'Union pour le Mouvement Populaire (UMP) aux législatives françaises dans la 5ème circonscription de Meurthe-et-Moselle, elle s'était directement adressée aux électeurs du Front National dans un entretien accordé au magazine d'extrême droite Minute. 

Ces propos lui avait valu un appel canulard de l'humouriste Gerald Dahan qui s’était fait passer pour Louis Alliot, numéro deux du Front National.

Les auditeurs ont pu entendre, médusés, la candidate déclarer au faux-Louis Alliot que Marine Le Pen a «beaucoup de talent». Suivi d’une mémorable déclaration selon laquelle les socialistes «vont nous mettre le droit de vote des étrangers, je sais pas si vous vous en rendez compte. J'ai pas envie que ça devienne le Liban chez moi».

C'est après ce canulard qu'elle avait du se justifier contre des accusations de racisme. Et d'entrer dans le cercle vicieux des polémiques. 

Entendu sur Europe 1

A lire aussi 

L'ancienne ministre Nadine Morano et ses amis à la peau sombre

L'âme noire de Nadine Morano

Guéant, le côté obscur de la France