mis à jour le

Kenya: au moins 40 morts dans un accident d'autocar

Au moins quarante personnes ont été tuées mercredi matin dans un accident d'autocar dans l'ouest du Kenya, a annoncé la police.

"Les informations dont je dispose font état de plus de 40 personnes tuées sur place, mais il pourrait y en avoir plus parce que le toit du car a été arraché", a déclaré un responsable de la police de la province de la vallée du Rift.

Un autre officier de police du comté de Kericho Ouest a évoqué un bilan de 42 morts. 

Selon la police, l'autocar était parti de Nairobi pour Kakamega, dans l'ouest du pays, et transportait 52 passagers. 

Aucun détail sur les circonstances de l'accident n'était disponible. 

Les statistiques officielles des autorités font état d'environ 3.000 morts par an sur les routes du Kenya, mais selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), ce nombre serait supérieur à 12.000. 

En décembre 2017, 36 personnes avaient été tuées dans une collision entre un autocar et un camion dans l'ouest du pays et l'année précédédente, plus de 40 personnes avaient trouvé la mort lors de la collision puis l'explosion d'un camion-citerne contre une série de voitures circulant sur une autoroute proche de Nairobi. 

accident

AFP

Maroc: un accident de train fait au moins six morts et 86 blessés

Maroc: un accident de train fait au moins six morts et 86 blessés

AFP

Afrique du Sud: le fils de Zuma inculpé d'homicide dans un accident de la route

Afrique du Sud: le fils de Zuma inculpé d'homicide dans un accident de la route

AFP

Accident EgyptAir: le BEA privilégie l'hypothèse d'un incendie

Accident EgyptAir: le BEA privilégie l'hypothèse d'un incendie

morts

AFP

Ebola en RDC: l'Ouganda inquiet se prépare, des milliers de morts évités selon Kinshasa

Ebola en RDC: l'Ouganda inquiet se prépare, des milliers de morts évités selon Kinshasa

AFP

Migrants morts après 11 jours en mer: une ONG en appelle

Migrants morts après 11 jours en mer: une ONG en appelle

AFP

Ebola en RDC: 260 morts en quatre mois

Ebola en RDC: 260 morts en quatre mois