SlateAfrique

mis à jour le

Egypte - Une femme et un chrétien comme vice-présidents?

Elu le 24 juin avec plus de 51% des voix, l’islamiste Mohamed Morsi avait promis d’être «le président de tous les Egyptiens», appelant à l’unité nationale.

Le 26 juin, Morsi tenait ses promesses en souhaitant nommer une femme et un copte (chrétien d’Egypte) comme vice-présidents, rapporte le Guardian.

Même si les noms des futurs vice-présidents ne sont pas encore connus, un des conseillers de Mohamed Morsi, Ahmed Deid, a confirmé l’information sur la chaîne américaine CNN.

«L’Egypte ne sera pas une République islamique», a-t-il insisté au micro de la célèbre journaliste de CNN, Christiane Amanpour.

Le président élu avait d’ailleurs annoncé avant son élection qu’il donnerait une place importante à la femme dans la société égyptienne et qu'il garantirait les droits des minorités.

La nomination d’une femme et d’un chrétien à un poste aussi distingué est une première dans un pays qui vient de vivre sa première élection démocratique.

«Les droits des femmes et des minorités sont les mêmes que ceux des autres. Il ne devrait pas y avoir de distinction entre les Egyptiens, sauf si elle est basée sur la Constitution et la loi», a affirmé le président égyptien.

Lu sur The Guardian, CNN

 

A lire aussi

Egypte - L'islamiste Morsi, président

Egypte - Vers un président Frères musulmans

Egypte- Les Frères musulmans n'ont pas dit leur dernier mot

Egypte - Cinq cent candidats pour l'élection présidentielle