SlateAfrique

mis à jour le

Algérie - Les jeunes frappés de plein fouet par le cancer

«Les adolescents et jeunes adultes seraient de plus en plus affectés par le cancer», rapporte le quotidien algérien El Watan.

Ce constat alarmant est le résultat d’une étude menée par le professeur algérien Hamdi Chérif sur la ville de Sétif.

A l’occasion de la 25e édition d’Eurocancer qui s’est tenue à Paris du 19 au 21 juin, les spécialistes de la santé, dont Hamdi Chérif, étaient venus présenter leurs études et leurs avancées sur la biologie du cancer, rapporte le journal El Watan.

Chérif, officiant à l’hôpital de Sétif, en Algérie, a cherché à déterminer et décrire les principales formes de cancers chez les adolescents et les jeunes adultes de Sétif sur la période 1986-2008. L’étude s’est concentrée sur les adolescents de 15 à 19 ans, et les jeunes adultes de 20 à 39 ans.

L’étude a révélé que 30% des femmes âgées de 15 à 39 ans sont touchées par le cancer du sein.

16% des hommes de la même tranche d'âge, eux, seraient affectés par le cancer des ganglions lymphatiques.

De plus, sur les 2.912 cas de cancer enregistrés de 1986 à 2008 chez les adolescents et les jeunes adultes, 57% l’étaient chez des femmes et 43% chez des hommes.

Pour Chérif, ces cas de cancer ne sont pas tous liés à la génétique. Pour certains, l’alimentation, le tabagisme, la consanguinité et la limitation de l’accès aux soins sont des facteurs de risque importants.

Lu sur El Watan

A lire aussi

Le cancer du "colon" de François Hollande

Deux fois plus de cancers en Afrique d'ici 2030

La fuite coûteuse des médecins africains