SlateAfrique

mis à jour le

La Tunisie, plus stable que le Maroc (CARTE INTERACTIVE)

Dans son huitième rapport annuel sur les Etats en déliquescence, résultat de sa coopération avec le Fonds pour la paix, la revue américaine de relations internationales Foreign Policy, estime qu’au Maghreb, la Tunisie est bien plus stable que le Maroc.  

«Le classement 2012 a considérablement été chamboulé par rapport à celui de l’an passé, en particulier pour les pays touchés par le printemps arabe», relève Morocco World News

Afin de caractériser un Etat en situation d’échec, Foreign Policy a, depuis 2005, établi une série de paramètres, à savoir principalement la perte de contrôle de son territoire, l'érosion de l'autorité légitime à prendre des décisions collectives, l'incapacité à fournir des services publics et l'incapacité à interagir avec la communauté internationale.

Bien qu'il ait été le premier pays arabe à faire l'expérience de la révolution, la Tunisie est classée 94e dans le classement des Etats en déliquescence, tandis que le Maroc «qui a démontré qu'il existe une troisième voie pour le changement démocratique dans le monde arabe», est classé 87e, selon le rapport de Foreign Policy.

Aussi, selon l’étude, la Tunisie est jugée comme bien plus stable que le Maroc. Ceci-dit, les deux sont considérés comme des pays «en danger» dans la carte interactive jointe au rapport.

Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

La Libye est classée 50e tandis que l'Egypte occupe la 30e place du classement et la Mauritanie, la 38e. Ces trois pays sont décrits comme étant des pays en stade «critique».

Selon le rapport, six Etats africains sont considérés en état d’échec: la Somalie, le Soudan, le Tchad, la République démocratique du Congo, le Zimbabwe et la République centrafricaine. 

Lu sur Foreign Policy

 

A lire aussi

Les 10 pays les plus dangereux d'Afrique

Les 10 pays les plus sûrs d'Afrique

Les 10 pires économies africaines

Les 10 économies africaines qui montent