SlateAfrique

mis à jour le

Côte d'Ivoire - Bolloré face à la dure loi de la concurrence dans le port d'Abidjan

Le groupe français Bolloré est-il en train de perdre son emprise sur le plus grand port d'Afrique de l'Ouest?

Jusqu’ici concessionnaire majeur du terminal à conteneur du Port Autonome d’Abidjan (PAA), le groupe va peut-être devoir cohabiter avec une entreprise rivale, révèle la Lettre du Continent.

Les autorités ivoiriennes, désireuses d’ouvrir le port à la concurrence ont lancé un appel «à la manifestation d’intérêt pour la construction et la concession d’un second terminal.»

S’il n'est pas interdit à Bolloré Africa Logistics (BAL) de concourir pour obtenir le nouveau marché, il semble que les autorités portuaires veulent diversifier les opérateurs.

C’est ce que La Lettre déduit du dossier de présélection qu’elle s’est procurée. Il mentionne que le projet doit «accroître la compétitivité du Port d’Abidjan par le jeu de la concurrence.»

Réponse mi-juillet, date à laquelle l’entreprise sélectionnée sera connue.

Lu sur La Lettre du Continent

A lire aussi

Ouattara demande aux entreprises françaises d'accélérer leur retour en Côte d'Ivoire

En attendant un nouveau miracle ivoirien

La France veut asseoir sa place de partenaire privilégié de la Côte d'Ivoire