SlateAfrique

mis à jour le

Cette visite d'un prince marocain à un rabbin israélien qui fait le buzz (VIDEO)

Un «neveu du roi du Maroc», accompagné d’un proche conseiller royal se serait rendu, le 18 juin au domicile du rabbin Ovadia Yosef à Jérusalem, accompagné du ministre de l’Intérieur israélien, Eli Yishai, rapporte le site ultra-orthodoxe Kikar Hashabbat.

L’information a été reprise par de nombreux autres sites israéliens dont l’agence Guysen News qui précise: 

«l'émissaire marocain aurait transmis une invitation du roi Mohammed VI à l'éminent rabbin, chef spirituel du parti Shass, de se rendre au Maroc, proposant même de mettre à disposition d'Ovadia Yosef l'avion privé du souverain chérifien».

L’agence israélienne ajoute que «le prince marocain s'était rendu dans la journée à la résidence du président Shimon Pérès qui lui a accordé un entretien».

Ovadia Yosef, est connu pour avoir tenu fréquemment des propos d’une grande violence à l’égard des non-juifs et des Palestiniens.

Le journal israélien Maariv avait dénoncé les propos haineux du rabbin. Après l’ouragan qui a frappé La Nouvelle-Orléans, il avait déclaré :

«Là-bas, ce sont des Nègres. Les Nègres ont-ils apporté la Torah? Yallah, un ouragan s’est abattu sur eux et les a noyés, parce qu’ils n’ont pas de dieu».

 Il s’est moqué d’Obama en le traitant d’esclave. A une autre occasion, il a décrété que «marcher entre deux femmes, c’est marcher entre deux ânes» et promit l’excommunication aux femmes qui portent des perruques.

«Le 28 août 2010, il avait souhaité l’anéantissement des Palestiniens. Cependant, selon Kikar Hashabbat, lors de cette réunion, le rabbin aurait, au contraire, souligné les liens entre juifs et arabes, par le prophète Abraham. Il a aussi demandé au prince de prendre soin des synagogues et des cimetières juifs au Maroc» rapporte Yabiladi qui s’interroge, si l’information était confirmée, sur l’existence d’une diplomatie secrète entre le Maroc et Israël, alors que les relations diplomatiques officielles sont, elles, interrompues depuis la seconde Intifada, en 2000.

«C’est ce saint homme que le roi Mohammed VI invite au Maroc» ironise Demain.

Mais la nouvelle, très commentée sur les forums, comme celui de Bladi.net, a été rapidement jugée peu crédible par d’autres sites marocains. E-Marrakech évoque même un complot ourdi par l’Etat hébreu et n’hésite pas de parler de «venin médiatique» inoculé par les médias israéliens.

Dans un autre article, le site croit savoir qu’il s’agirait plutôt de la visite d’un journaliste et non d’un membre de la famille royale marocaine.

«Une source bien informée a assuré au site Al Khabar que le journaliste n'a aucun rapport de près ou de loin avec la famille royale marocaine, et ne représente que lui-même lors de cette visite. La source a évité de mentionner le nom du journaliste et pour qui il travaille» rapporte E-Marrakech.

Selon Marance«ces informations mensongères ont été démenties par une source informée (…) précisant que le rabbin est marocain, mais que seul Jacques Avidal, président de la communauté Séfarade, accompagné d'un juif américain d'origine marocaine, lui ont rendu visite».

Lu sur Kikar Hashabbat, Guysen News, MaarivBladi.net, Yabiladi, E-Marrakech, Marance

A lire aussi

Maroc, le partenaire discret d’Israël

Au Maroc, Jésus n'est pas en odeur de sainteté

Maroc - La tenniswoman israélienne qui doit se cacher pour jouer

Maroc - Un diplomate et des danseuses du ventre israéliens persona non grata