SlateAfrique

mis à jour le

Ouganda - Des ONG condamnées pour leur soutien aux homosexuels

En Ouganda, 38 organisations non-gouvernementales (ONG) n’ont plus le droit de cité, rapporte le Daily Telegraph.

La cause? Elles feraient la promotion de l’homosexualité et soutiendraient les homosexuels ougandais.

C'est le ministre de l'Ethique et de l'Intégrité et ancien prêtre catholique, Simon Lokodo, qui est à l’initiative de cette interdiction.

Selon lui, «les ONG sont des canaux à travers lesquels l'argent arrive aux homosexuels».

Le nom des organisations mises en cause n’a pas été révélé mais Lokodo affirme, tout de même, «disposer de la liste des réunions qu’elles ont tenues pour renforcer, accroître et recruter les homosexuels».

D’ailleurs, une proposition de loi visant à proscrire la «promotion» de l’homosexualité et punir sévèrement les homosexuels serait discutée au parlement ougandais.

Après la fermeture d’un atelier consacré aux droits des personnes homosexuelles, le 19 juin, par la police ougandaise, ce sont désormais les ONG qui sont dans la ligne de mire du gouvernement.

L'Ouganda fait partie des trente pays africains où l’homosexualité est illégale.

Selon des militants sur place, tout homosexuel qui revendique son appartenance sexuelle risque, au moins, la perte de son emploi et, au plus, l’emprisonnement ou un passage à tabac.

Lu sur The Telegraph

A lire aussi

Les 10 grandes destinations du tourisme sexuel en Afrique

La marche, nouvelle arme contre Museveni

En Afrique du Sud, on ne badine pas avec le sexe

Maurice va-t-elle légaliser l'homosexualité?

Au Cameroun, les homos ne se cachent plus