mis à jour le

Afrique du Sud: assouplissement des règles d'obtention de visa

Le gouvernement sud-africain a détaillé mardi un assouplissement des régulations de visa, qui vise notamment les ressortissants chinois et indiens, afin de relancer l'économie et stimuler le tourisme dans la première puissance industrielle du continent.

A compter d'octobre, "nous simplifions les demandes de visa pour les pays comme la Chine et l'Inde", a annoncé le ministre de l'Intérieur Malusi Gigaba lors d'un point de presse à Pretoria.

"Afin de faciliter les déplacements de voyageurs" qui se rendent en Afrique du Sud "pour des raisons touristiques, des réunions d'affaires et universitaires, nous avons mis en place des visas à entrées multiples pour les voyageurs fréquents, les voyageurs dignes de confiance", a-t-il ajouté.

Ces voyageurs seront éligibles à un visa à entrées multiples valable jusqu'à dix ans et délivrable sous cinq jours, qui devrait "attirer un nombre important de touristes, d'hommes et femmes d'affaires et de familles", a estimé M. Gigaba.

Les demandes de visa pour l'Afrique du Sud sont actuellement fastidieuses et découragent des voyageurs, alors que le tourisme contribue à hauteur d'environ 9% au produit intérieur brut (PIB).

A compter d'octobre, les citoyens de nombreux pays nécessitant un visa n'auront par ailleurs plus besoin de se rendre en personne pour déposer leur dossier auprès du consulat, mais pourront recourir à un coursier pour faire leur démarche. 

"On ne peut attendre de personnes comme (...) M. Dangote au Nigeria qu'elles fassent leur demande de visa en personne. Donc nous voulons faciliter le processus", a souligné M. Gigaba en référence au plus riche entrepreneur africain Aliko Dangote.

"Nous allons aussi réfléchir à réduire les restrictions imposées à certaines catégories de visiteurs d'autres pays comme le Nigeria, le Kenya et l'Ouganda", a ajouté le ministre.

L'assouplissement de ces mesures entre dans le cadre du plan de "stimulation" de l'économie présenté la semaine dernière par le président sud-africain Cyril Ramaphosa. 

L'Afrique du Sud a replongé dans la récession en 2018, pour la deuxième fois en deux ans.

AFP

Ses derniers articles: Une centaine d'éléphants victimes de la sécheresse au Botswana  Crise politique en Guinée: prison ferme pour les instigateurs de la contestation anti-Condé  La RDC et ses voisins renforcent leur collaboration contre Ebola 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: le maire de Johannesburg démissionne et claque la porte de son parti

Afrique du Sud: le maire de Johannesburg démissionne et claque la porte de son parti

AFP

A Sotchi, Poutine sonne l'heure du retour russe en Afrique

A Sotchi, Poutine sonne l'heure du retour russe en Afrique

AFP

A Moscou, une université pour rebâtir l'influence russe en Afrique

A Moscou, une université pour rebâtir l'influence russe en Afrique

visa

AFP

L'Afrique du Sud exempte quatre nouveaux pays de visa pour attirer les touristes

L'Afrique du Sud exempte quatre nouveaux pays de visa pour attirer les touristes

AFP

RDC: Kinshasa refuse de renouveler le visa d'une chercheuse de HRW

RDC: Kinshasa refuse de renouveler le visa d'une chercheuse de HRW

Nord-Sud

L'injustice du visa pour les vacanciers africains

L'injustice du visa pour les vacanciers africains