SlateAfrique

mis à jour le

Être arabe aujourd'hui d'Akram Belkaïd reçoit un prix

Depuis 2002, le prix lycéen du livre d’économie et de sciences sociales est remis à un auteur qui a marqué les élèves membres du jury qui sont issus de pas moins de 50 établissements scolaires différents et répartis dans toute la France. 

Cette année, c’est notre collaborateur régulier, Akram Belkaïd qui a été désigné lauréat 2012 pour son livre Etre arabe aujourd’hui, paru en septembre 2011, aux éditions Carnets Nords.

Il y fait une analyse critique du printemps arabe et de ses conséquences. 

Le prix est organisé chaque année par les établissements scolaires en partenariat avec la revue Alternatives Economiques, le site Liens Socio et le journal Les Echos.

Les trois institutions proposent 16 livres parus dans l’année en cours aux responsables des lycées. Au final, dix sont retenus et soumis au regard critique des élèves. Ces derniers auront alors neuf

mois pour lire les ouvrages, en discuter ensemble notamment via une plateforme internet et enfin désigner le gagnant à la mi-mai.

Le prix a été créé pour encourager les jeunes de la fillière Sciences Economique et Sociale à la lecture d’ouvrage socio-économique pour aiguiser leur sens critique. 

En 2011, c’est l’enquête du journaliste Luc Bronner du quotidien Le Monde intitulé La loi du ghetto. Enquête sur les banlieues françaises, qui avait retenu l’attention du jury. 

Lu sur Le Blog du Prix Lycéen

A lire aussi 

Les meilleurs auteurs africains de la décennie sont des femmes

Le voyage en Israël de l'écrivain Boualem Sansal lui fait perdre un prix

Le libraire d'Alger qui rentre en résistance